leral.net | S'informer en temps réel

Ramadan oblige : Les prostituées dakaroises haussent leurs tarifs

Par ces temps qui courent, les professionnelles du plus vieux métier du monde sont devenues très chères. Très chères même. Il faut casquer fort pour se taper une belle de nuit. Le Ramadan oblige, les quelques rares travailleuses du sexe, qui continuent d’exercer ce commerce, ont élevé la barre très haut.


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Juillet 2013 à 11:49 | | 0 commentaire(s)|

Ramadan oblige : Les prostituées dakaroises haussent leurs tarifs
"Depuis 2 heures de temps, je suis là, guettant en vain une prost… Mais il est impossible d’en avoir. Malgré l’augmentation du prix passé de 5000 F Cfa à 15.000 FCfa pour les célibataires et de 10.000 FCfa à 20.000 FCfa pour les hommes mariés, il faut faire interminablement la queue", confie Abdou, trouvé devant le Bar Chez Iba, au site Koaci.com. A peine a-t-il fini ses explications que Gora un jeune homme libère sa "proie" avec laquelle il était en gymnastique horizontal dans une auberge d’à côté. Et, c’est l’occasion pour Abdou de sauter sur la fille. "Je suis fatiguée. Je viens de finir avec mon Nième client pour 30 minutes de plaisir chacun. Je vais maintenant aller consommer à Chez Iba. J’ai envie de prendre une bière bien fraîche", dit Fatim, replongeant Abdou dans le désarroi. Quelques minutes de conciliabules loin de nos oreilles, elle accède à la requête de M. Lô qui a dégainé 15.000 FCfa sans compter le prix de la chambre de passe fixé en ce moment à 10.000 FCfa.






Hebergeur d'image