leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Rappel à Dieu de Baye Peulh: Yousssou Ndour compatit à la douleur de la famille


Rédigé par leral.net le Samedi 14 Octobre 2017 à 13:48 | | 0 commentaire(s)|

Youssou Ndour a rendu visite hier, à la famille du comédien Baye Peuh, décédé la semaine dernière. Après avoir dépêché une délégation lors des funérailles, il a tenu à se déplacer lui-même à la maison mortuaire, pour renouveler toute sa compassion aux enfants et proches de son ami.

Leur amitié dépassait de loin le cadre artistique. Youssou Ndour et Baye Peulh, deux géants du monde artistique, se vouaient un respect mutuel. Hors des podiums et autres planches du microcosme people, ils saisissaient toutes les occasions pour se témoigner mutuellement leur affection. Malheureusement, la grande faucheuse leur a joué un mauvais tour.

Le comédien, rappelé à Dieu la semaine passée, laisse derrière lui un grand vide. Empêché lors des funérailles, le patron du Super Etoile avait néanmoins dépêché une délégation pour assister la famille de Baye Peulh dans ces douloureuses circonstances.

Hier dans la matinée, il a tenu à faire le déplacement au domicile familial de son défunt ami. En compagnie de ses proches collaborateurs, Mara Dieng et Charles Faye, Youssou Ndour a une fois de plus présenté ses condoléances et renouvelé toute sa compassion aux enfants et parents de cet alter ego de Makhourédia Guèye.

Dans la plus grande solennité, les échanges empreints de douleur ont tourné autour des relations qu’entretenaient les deux hommes. Très touché par la disparition du joyeux drille, Youssou est revenu sur les qualités qui faisaient qu’il admirait l’homme qu’il a été sur terre et ce qui les liait si étroitement. Comme pour confirmer ses propos, les membres de la famille du disparu ont embouché la même trompette.

Ils ont par ailleurs magnifié le geste de Youssou Ndour, qui en se déplaçant, malgré ses nombreuses contraintes, a tout simplement démontré à quel point il tenait à Baye Peulh. Les souvenirs de leurs relations ont alors refait surface et plongé la maison mortuaire dans une vive émotion. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la visite du roi du Mbalakh, a véritablement réconforté la famille éplorée…



L'Observateur