leral.net | S'informer en temps réel

Rapport annuel de la médiature : 439 réclamations recensées entre 2012 et 2013

Le président de la République, Macky Sall, a reçu, ce mardi, le rapport annuel du médiateur de la République. Au total 439 réclamations provenant de citoyens et d'institutions ont été recensées entre 2012 et 2013 par le Professeur Serigne Diop.


Rédigé par leral.net le Mercredi 24 Juin 2015 à 08:41 | | 1 commentaire(s)|

Rapport annuel de la médiature : 439 réclamations recensées entre 2012 et  2013
La mission du médiateur de la République n’est pas très connue du commun des Sénégalais. Pourtant, cette structure a pour mission d’aider un citoyen ou une institution insatisfait du travail de l'administration. Dans son rapport annuel, présenté ce mardi, au au chef de l'Etat, le médiateur de la République , le Pr Serigne Diop a révélé avoir reçu 175 réclamations en 2012 et 264 en 2013. Ces réclamations proviennent de citoyens et d'institutions. "Dans un Etat de droit, le citoyen peut ne pas être satisfait du fonctionnement de l’administration. Soit parce qu'il viole la loi, remet en cause les lois du pays, soit parce que simplement le citoyen pense que l’administration n’a pas été juste envers lui. Et, dans ce cas, le citoyen peut saisir l’administration pour lui demander de corriger cette injustice », a déclaré le Professeur Serigne Diop après la présentation du rapport au président de la République, Il a indiqué que le citoyen peut aussi saisir la justice lorsque la situation correspond à une violation de la loi.

Par ailleurs, M. Diop informe que le citoyen peut saisir le médiateur de la République pour lui exposer son problème. Du moment où il le fait, c’est ce dernier qui se charge du dossier. Le médiateur est gratuit, il ne le paye pas. « Il le saisit de façon très simple même à partir d’un bout de papier », soutient-il. Ainsi, c’est au médiateur de poursuivre l’action vers l’administration jusqu’à ce que l’on aboutisse à une solution satisfaisante pour le citoyen.

En effet, le Professeur Serigne Diop et ses camarades reçoivent, chaque année, des questions importantes liées aux fonciers. Selon, M. Diop, « il y a beaucoup de litiges liés au foncier, à la carrière des agents de l’Etat que ça soit des agents fonctionnaires ou non fonctionnaires ». Aussi, dit-il, on peut noter des litiges liés à un secteur très sensible : les retraités, souvent il y a beaucoup de difficulté liée à la gestion de la pré-retraite dans notre pays.

A en croire, le médiateur Serigne Diop, aucun service n’est exempt, même nos forces armées. Ces dernières lui ont données satisfactions. « C’est le comportement de l’Armée nationale vis-à-vis du médiateur qui nous a le plus donné satisfaction. Chaque fois que nous avons saisi la hiérarchie militaire pour une demande d’un soldat en activité ou d’un soldat libéré, nous avons eu une réponse prompte, rapide, sérieuse, motivé et souvent nous avons eu satisfaction sur la demande.

Fara Mendy






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image