leral.net | S'informer en temps réel

Rapport de l’Ige: Comment le port de Dakar a été pillé par l'ancien régime

A la suite de la Cour des comptes, Libération nous apprend que l’Inspection général d’Etat(Ige) a formellement mis en cause le contrat de la concession du terminal à conteneurs octroyé à Dubaï Port World (Dpw) et qui se révèle être une grosse arnaque à milliards et un pillage des ressources du Port. Dans son rapport, l’Ige a également mis en cause des dignitaires de l’ancien régime, des hommes d’affaires, mais aussi et surtout des sociétés étrangères qui avaient des liens suspects avec l’ancien régime.


Rédigé par leral.net le Jeudi 28 Février 2013 à 09:49 | | 1 commentaire(s)|

Rapport de l’Ige: Comment le port de Dakar a été pillé par l'ancien régime
Déjà la Cour des comptes avait qualifié le contrat d’irrégulier alors que les enquêtes de la Section de recherches avaient formellement établi que Bara Sady n’avait pas les prérogatives pour signer le contrat de concessions. Mais il y a bien pire. Dpw devait verser la somme de 54 milliards de francs Cfa à la suite de la signature du contrat, en plus de moderniser le port du futur.

Dans le rapport il est attesté que Dpw est assis sur 40 milliards de francs Cfa de l’Etat hors pénalité, en plus de n’avoir respecté aucun de ces engagements. Dpw n’est pas la seule entreprise au cœur du scandale, Somgec, une société marocaine, est aussi mise en cause pour des faits extrêmement graves.

Selon Libération, c’est à cette entreprise que l’ancien régime a confié, pour 20,13 milliards de francs, le marché du plan d’eau des Zones 1 et 2 du Port. Le marché a été exécuté à 10%. La même entreprise a été déclarée attributaire d’un autre marché de 16,514 milliards de francs Cfa mais elle ne l’a exécuté qu’à moitié.

Le plus grave dans ce pillage, à travers des manœuvres frauduleuses et marchés fictifs, concerne les créances du Port estimées à la date du 31 décembre 2012 à 27 milliards de francs, soit 28 % de l’actif total et onze mois de chiffre d’affaires du Port. Ce n’est pas tout, quatre milliards ont également été soustraits du Port pour l’organisation de la conférence islamique et Jafza, un projet de Dpw. 11,017 milliards de francs ont été versés à l’Etat du Sénégal pour les phares et balises alors que 1,085 milliards de francs Cfa allaient à Lmdg. Last but not least, 11,545 milliards dorment entre les mains d’opérateurs économiques aujourd’hui sous le coup de procédure judiciaires.



1.Posté par SOS SICAP le 28/02/2013 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ibrahima Sall DG de la SICAP est entrain de faire pire en 3 mois de présence. Il est entrain de puiser dans les ressources de la Société pour entretenir sa clientèle politique, sa famille biologique et ses marabouts. Le poste Dons et Libéralités est déjà exécuté à hauteur de 50% pour 2 mois d'exercice, avec la bienveillante complicité de ses collabos caméléons. Le Conseil d'Administration, la tutelle et le Président Macky sont interpellés pour mettre fin à cette bamboula nauséabonde.
Pire, il vient de nommer son ex DAGE au Ministere de l'Education (limogé par Serigne Mbaye Thiam pour manque de niveau, il n'est pas de la hiérarchie A) comme Secrétaire Général de la SICAP.
Vivement une mission de l'IGE pour mettre de l'ordre à la SICAP

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image