leral.net | S'informer en temps réel

Rapport de l'Ofnac sur le Coud: Cheikh Oumar Hann livré


Rédigé par leral.net le Lundi 6 Mars 2017 à 11:14 | | 0 commentaire(s)|

Macky Sall a-t-il livré Cheikh Oumar Hann à la justice? D'après le quotidien Libération, le fameux rapport qui met en cause le directeur général du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) fait partie de lot étudié par le parquet. Et, le journal renseigne d'ailleurs, qu'une enquête policière pour faire la lumière sur cette affaire qui a défrayé la chronique, est sur le point d'être ouverte.

Dans le rapport rendu public, avant son limogeage, l'ancienne présidente de l'Ofnac patronne a fait état de détournement de deniers publics au Coud. Par exemple, dans le cadre des subventions, un montant total de quatre cent cinquante quatre millions quatre cent soixante-seize mille quatre-vingt -et-un. (454 476 081) francs Cfa, les vérificateurs ont constaté que, pour l'essentiel, elles concernent des montants importants versés à des agents du Coud ou remis au Régisseur, sans précision de leur objet.

Par ailleurs, les enquêteurs de l'Ofnac ont mentionné des deniers publics où des ressources ont été utilisées pour préparer la visite au Campus le 31 juillet 2015... du Chef de l’État, Macky Sall à L’Ucad. En effet, dans les dépenses à l’occasion de cette visite au Campus du le 31 juillet 2015, les vérificateurs ont révélé le versement de plusieurs subventions au Régisseur : 8 millions destinés aux étudiants de l’Ucad, 15 millions pour l’habillement d’accueil pour les étudiants, 32 millions pour l’habillement des femmes et des hôtesses du Coud, 34 millions pour la confection de tee-shirts, bodys et casquettes pour les étudiants et personnel du Coud. Ce qui fait « un montant global de quatre-vingt-neuf millions (89 000 000) de francs CFA engagé au titre de subvention pour la cérémonie de visite »,renseigne le rapport 2014-2015 de l’Ofnac.

L’Ofnac précise qu'il n’y a aucune trace de l’effectivité des dépenses: pas de procès-verbaux de réception, pas de matières reçues dans le service. De plus, les habits déclarés avoir été achetés à savoir cent (100) costumes, cent (100) cravates, cent (100) paires de souliers, les habits d’hôtesse pour les femmes, etc., restaient introuvables lors de la visualisation du film de la cérémonie.
 








Hebergeur d'image