leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Rassemblement de Mankoo: Elène Tine, Bamba Fall, Pape Diop, Bamba Dièye, Oumar Sarr, Gakou, Fada et Idy mettent la pression sur le Président Macky Sall

Les leaders de Mankoo Taxawu Senegaal veulent obtenir la libération du maire de Dakar et le retour de ‘’l’exil forcé de Karim Wade » par la pression et semer ainsi le doute et la peur du camp de BBY pour les prochaines législatives. En effet, c’est tout le sens du rassemblement qu’ils ont organisé ce vendredi au Boulevard Général De Gaulle.
Ainsi prenant la parole, Elène Tine, Bamba Fall, Pape Diop, Bamba Dièye, Oumar Sarr, Gakou et Idy ont, à l’unanimité, appelé à l’union des cœurs pour la libération de Khalifa Sall.


Rédigé par leral.net le Samedi 20 Mai 2017 à 09:12 | | 0 commentaire(s)|

Elène Tine

"C'est la peur qui a poussé Macky Sall à emprisonner Khalifa Sall. Mais sa peur ne doit pas s'estomper car s'il voit cette mobilisation, il aura toutes les raisons d'avoir peur. Les femmes de Mankoo sont déterminées à le faire tomber", a déclaré Elène Tine, qui a dernièrement claqué la porte de Benno Bokk Yakaar (BBY) au profit de Mankoo.


Bamba Fall

A peine sorti de prison, Bamba Fall annonce déjà les couleurs: "Les Sénégalais doivent aller retirer leurs cartes car c'est le seul moyen de faire tomber Macky Sall et de remporter les législatives".


Pape Diop

"Le peuple sénégalais a définitivement tourné le dos à Macky Sall. Cette entente de Mankoo est une exigence du peuple qui veut notre unité", renchérit Pape Diop qui demande au "lion qui dort, de se réveiller".
"C'est ici debout, la main dans la main, que nous allons montrer à Macky Sall que rien ne peut arrêter Mankoo", lance-t-il.

Cheikh Bamba Dièye

"Que Khalifa Sall sache, là où il se trouve, que le peuple est avec lui, a-t-il lancé devant la foule. Ce monde qui s'est réuni ici doit permettre à Macky Sall de savoir qu'il a tort."

Il ajoute : "Dans ces lieux où nous nous trouvons, beaucoup de combats du peuple ont été menés. Il n'est pas normal qu'en 2017, qu'on continue de mener les mêmes combats que ceux entrepris en 1998."

Oumar Sarr

"Aujourd'hui est un grand jour, c'est le premier rassemblement de Mànkoo Taxawu Senegaal. On pense aux absents, à Khalifa Sall. Et nous demandons, tous, sa libération. L'autre absent est Karim Wade, l'exilé. Et nous disons : ''ramenez Karim''. Il faut impérativement continuer ce combat. Seul ce combat peut favoriser la libération de Khalifa Sall et le retour de Karim Wade", a dit Oumar Sarr

Malick Gakou

"Je voudrais dire au ‘’Lion qui dort‘’ de se réveiller, taquine-t-il. Ce n'est pas sur la planète Mars que nous allons lui demander de nous donner notre pétrole. C'est le Sénégal qu'il est en train de détruire avec son Pse", a répliqué Malick Gakou au Président Macky Sall qui leur avait demandé d'aller se plaindre sur Mars ou au Pôle nord.

Idrissa Seck

"Nous devons faire abstraction de nos ambitions pour faire partir Macky Sall... Il n'a pas de bilan, c'est la raison pour laquelle, il s'est attaqué à Karim Wade et Khalifa Sall. Le Sénégal ne sera pas détruit par Macky Sall qui manipule la Justice mais aussi par nous, si nous le laissons faire. Et, nous leaders, sommes déterminés à offrir au Sénégal la clé du changement", déclare Idrissa Seck.


 








Hebergeur d'image