leral.net | S'informer en temps réel

Rassemblement de Y en a marre: le préfet dit oui, l'opposition en ordre de bataille

Le préfet de Dakar a autorisé le rassemblement du mouvement Y en a marre de ce vendredi à la place de la Nation, anciennement, place de l'Obélisque. Un rassemblement qui verra la participation de l'opposition qui a battu le rappel de ses troupes.


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Avril 2017 à 11:55 | | 0 commentaire(s)|

Rassemblement de Y en a marre: le préfet dit oui, l'opposition en ordre de bataille
" Nous avons appelé les Sénégalais à un vaste rassemblement, à une grande mobilisation, de venir massivement dire à nos autorités les points sur lesquels nous sommes en désaccord. De dire aussi à ces Sénégalais qu'ils ont le droit de manifester et d'exiger de l'autorité qu'ils se rassemblent en, paix dans la non-violence", lance le coordonnateur du mouvement, Fadel Barro.

A cet effet, pour ce rassemblement du mouvement Y en a marre, des soutiens de taillent surgissent de partout venant de l'opposition. C'est d'abord la Parti démocratique sénégalais qui ouvre le bal des souteneurs. Dans un communiqué, le Pds qui se dit défenseur naturel des droits et libertés, et précurseur de la constitutionnalisation du droit à la marche pacifique comme expression de la liberté d'opinion, a dénoncé toute atteinte à la liberté du groupe Y en a marre. Les camarades d'Oumar Sarr ont condamné ce qu'ils qualifient, "l'instrumentalisation de la justice par l'entremise de magistrats aux ordres d'un pouvoir en décomposition suite au désaveu populaire qui lui est infligé en permanence par le peuple. C'est dans cette optique que le secrétaire général national du PDS a exprimé la solidarité agissante du parti au mouvement Y en a marre. Et en demandant à tous les militants, jeunes, femmes et anciens ainsi qu'aux mouvements de soutien, de prendre part à la manifestation".

En plus de la participation du Parti démocratique sénégalais, Ousmane Sonko, le parti Rewmi, les militants de Khalifa Sall et ceux de Bamba Fall seront aussi de la partie.

Le coordonnateur des étudiants de Manko Wattu Sénégal, Victor Sadio Diouf se réjouit du fait que le mouvement Y'en a marre, rejoigne ce qu'il qualifie de "noble combat pour une démocratie épanouie, une justice indépendante, et au service du peuple et pour une reconquête des libertés individuelles et collectives". C'est pour cette raison, souligne-t-il que les étudiants de Mankoo Wattu Sénégal ont décidé de participer massivement à la manifestation organisée par Y'en a marre.
source: la tribune








Hebergeur d'image


Hebergeur d'image