leral.net | S'informer en temps réel

Réaction de Serigne Khadim Gaydel Lo suite aux propos injurieux du Président Abdoulaye Wade sur le Président Macky Sall

Serigne Khadim Gaydel Lo, chef religieux à Thiès a tenu à réagir suite aux propos controversés du Président Abdoulaye Wade qui font débat depuis quelques jours au Sénégal. Nous l’avons trouvé à Baghdâd, la cité où il dispense l’éducation religieuse suivant les recommandations de Cheikh Ahmadou Bamba à ses disciples.


Rédigé par leral.net le Vendredi 27 Février 2015 à 07:00 | | 38 commentaire(s)|

Réaction de Serigne Khadim Gaydel Lo suite aux propos injurieux du Président Abdoulaye Wade sur le Président Macky Sall
Depuis hier, un seul sujet anime le débat public à savoir les propos injurieux de l’ancien Président Abdoulaye à l’endroit de l’actuel Président Macky Sall lors d’un point de presse dans sa villa de Fan Résidence. Quels enseignements tirez-vous de ces paroles ?

Serigne Khadim Gaydel Lo : Ces expressions ne sont pas dignes d’un noble encore moins d’un musulman surtout pour un sage comme Abdoulaye Wade qui occupait il y’a peu le poste de Président la république. Ces paroles ne sont pas bonnes à entendre et ne seraient point en corrélation avec les enseignements de cheikh Ahmadou Bamba à qui il s’identifie en tant que mouride. Quelques soit son mécontentement, ses dénigrements et ses accusations d’anthropophage envers Macky Sall, ne constituent pas son honneur ; par contre il doit se remettre à Dieu et la loi. Donc nous ne cautionnons pas ces propos injurieux.

Quand Serigne Touba quittait la Mauritanie, il avait acheté 50 esclaves pour les remettre en liberté une fois au Sénégal. Face aux questions du colon, il rétorqua que si la Mauritanie appliquait l’esclavage, notre pays ne le reconnaissait pas donc sa seule vocation restait la remise en liberté de ces êtres humains. En outre, son nom « Abdalahi wa khadimou rassoul » signifiant l’Esclave de Dieu et Serviteur du Prophète Muhamed (PSL) démontre que tout humain n’est esclave que devant le Tout Puissant car ce dernier a créé tous les hommes libres.

Donc ces expressions venant d’un condisciple ne sont pas partagées par la communauté mouride et ne sont pas des critiques politiques mais des salissures pouvant atteindre les héritiers de l’individu ciblé.

Croyez-vous que Wade doit se calmer face à la situation critique de son unique fils Karim Wade qui est en attente de jugement malgré les interventions des chefs religieux. Qu’en dites-vous ?

Je fais partie des premiers chefs religieux qui se sont présentés à la Maison d’arrêt et de correction de Reubeuss pour rendre visite à Karim qui est en attente de jugement. On doit attendre le verdict du procès avec de la patience et des prières.

Ceci ne nous empêche guère de dénoncer les mauvaises pratiques car Macky est le président des sénégalais et représente aujourd’hui une institution. Nous demandons ainsi à Abdoulaye Wade d’être calme et serein et de renouveler sa confiance à Dieu au Prophète Muhamed (PSL) et à Serigne Touba dans l’espoir d’une lumière céleste pour éclairer cette affaire. Connaissant les qualités de Karim Wade, je dirai qu’il n’est surement pas d’accord avec à ces affirmations.

Les paroles de Wade en tant que sage et personne âgée ne constituent pas une référence pour l’éducation de nos enfants. Les insultes sont aussi très fréquentes en milieu politique ; Que pensez-vous de cette crise ?

Abdoulaye Wade a fait un magnifique travail au Sénégal et en Afrique. Par la volonté divine, Il a été remplacé à la tête du pays. Ces accusations d’esclave et d’anthropophage envers Macky Sall n’ont aucuns fondements et ne font que ternir son image. Aujourd’hui La politique est sortie de ces limites et va vers des horizons insultantes et mensongères ; Ces dires ne sont pas de bons exemples et ne suivent pas la logique de son expérience en tant que professeur d’économie et juriste. Il doit donner un bon exemple et enseigner la bonne marche aux jeunes politiciens.

Aujourd’hui les politiciens obtiennent-ils leurs places avec des paroles grossières ? Il y’a récemment le cas de Mamadou Massaly qui a déclaré que la Présidente Aminata Tall est une prostituée politique.

Mamadou Massaly est mon petit frère et ami. Aujourd’hui ce que les jeunes doivent faire surtout pour assurer l’avenir du pays c’est d’étudier encore et d’enrichir leurs expériences. Ils doivent axer leurs démarches sur le travail, la rigueur, l’abnégation à servir le Sénégal. Quant aux populations qui détiennent les suffrages, ils doivent bannir les politiciens outrageux. Celui qui cherche le pouvoir doit être exemplaire, correcte, sincère et paisible comme les anciennes personnalités politiques du Sénégal mais sachons que les injures ne sauraient être source de réussite dans la politique. Dieu le miséricordieux assistera ceux qui sont endurants.

Par Ousseynou Masserigne Gueye
L'Observateur







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image