leral.net | S'informer en temps réel

Real Madrid : José Mourinho torpille ses joueurs

José Mourinho n'a pas apprécié la défaite du Real Madrid face à Getafe (2-1). Et le Portugais l'a fait savoir publiquement.


Rédigé par leral.net le Lundi 27 Août 2012 à 09:32 | | 0 commentaire(s)|

Real Madrid : José Mourinho torpille ses joueurs
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="http://www.dailymotion.com/embed/video/xt316m_quand-mourinho-allume-ses-joueurs_sport"></iframe><br /><a href="http://www.dailymotion.com/video/xt316m_quand-mourinho-allume-ses-joueurs_sport" target="_blank">Quand Mourinho allume ses joueurs !</a> <i>by <a href="http://www.dailymotion.com/evidenceprod" target="_blank">evidenceprod</a></i>
Qui l’eut cru ? Quinzième du classement de Liga sans la moindre victoire après deux matches de championnat, le Real Madrid n’avait pas été privé de succès depuis la saison 2001/2002, soit dix ans. Un constat qui relègue la Casa Blanca à cinq points de l’ennemi juré, le FC Barcelone. Une avance qui n’est pas décisive dans la plupart des championnats, mais qui pourrait être déjà être conséquente dans une Liga où Blaugrana et Merengues ne perdent pas plus de trois matches en moyenne durant toute une saison.

Tenant du titre, le Real Madrid a donc la gueule de bois et José Mourinho l’a mauvaise. Interrogé en conférence de presse, le Special One n’a pas été tendre avec ses joueurs. « Getafe mérite sa victoire. Mes joueurs m’ont dit qu’il y avait main d’Adrian Colunga (sur la passe qui amène le second but de Getafe), mais peu importe, leur victoire est méritée. Le Real Madrid a été très mauvais, ça a été inacceptable. Après ces deux matches, je ne suis même pas frustré parce que ce n’est pas une surprise. Plus qu’une victoire de Getafe, ça a été une défaite du Real. »

Mécontent, le coach portugais sait également qu’il lui sera très difficile de revenir sur un Barça emmené par un Lionel Messi déjà auteur de quatre buts en deux matches. « On aurait pu être à six points si nous avions perdu lors de la première journée, mais nous n’avons que cinq points de retard. Mais c’est déjà beaucoup sur six points mis en jeu. C’est un mauvais départ, il n’y a pas de doutes. » Lâchés par le Barça, les Madrilènes tenteront de se refaire une santé face à ces mêmes Blaugrana mercredi prochain lors du match retour de la finale de la Supercoupe d’Espagne.

Matthieu Margueritte






Hebergeur d'image