leral.net | S'informer en temps réel

Real Madrid: Mourinho va-t-il oser ?

Relégué sur le banc pour le dernier match de l'année 2012, Iker Casillas est loin d'être assuré de retrouver sa place de titulaire pour la réception de la Real Sociedad, dimanche, à l'occasion de la 18e journée de Liga. José Mourinho pourrait une nouvelle fois lui préférer Adan dans les buts. Au grand dam de ses dirigeants, qui redoutent la réaction du public de Santiago-Bernabéu.


Rédigé par leral.net le Samedi 5 Janvier 2013 à 11:44 | | 0 commentaire(s)|

Real Madrid: Mourinho va-t-il oser ?
"Je préfèrerai voir jouer Cristiano Ronaldo dans les buts et Casillas sur l'aile droite, mais je ne pense pas que Mourinho va m'écouter." Philippe Montanier a préféré plaisanter au moment d'évoquer en conférence de presse sujet qui passionne toute l'Espagne. L'entraîneur de la Real Sociedad le sait : le déplacement de son équipe sur la pelouse du Real Madrid passe presque au second plan actuellement. Pas seulement car les Merengue, relégués à déjà 16 points du Barça avant cette 18e journée, ont déjà quasiment dit adieu au titre. Mais surtout car toute l'Espagne attend impatiemment la composition d'équipe réservée par José Mourinho dimanche avec une question en tête : "le Special One" va-t-il oser commettre pour la deuxième fois de suite l'affront de laisser Iker Casillas sur le banc de touche ?

Le 22 décembre dernier, Mourinho avait évoqué "une décision purement technique" pour justifier son choix de se passer des services du gardien de but et capitaine madrilène, remplacé à son poste par Adan à Malaga (défaite 3-2). Comment pourrait-il s'expliquer si d'aventure il persistait à écarter "San Iker" ? Cette semaine, le technicien madrilène a brouillé les pistes à l'entraînement, ne dévoilant aucun indice quant au gardien qui serait aligné. Casillas, lui, a préféré calmer le jeu. "Je m'entraîne dur pour récupérer mon poste, a seulement expliqué l'international espagnol, évitant soigneusement toute polémique, lui qui n'avait plus été remplaçant par choix de son entraîneur depuis la saison 2001-2002. C'est mon espoir : travailler et m'améliorer. Je me sens bien mais je ne suis pas une machine. Je suis parfois moins bien et on peut toujours faire mieux dans son métier de tous les jours. En tout cas, le jour où je n'ai plus l'envie de bosser, j'arrêterai."

"Les supporters du Real Madrid, pas de Casillas"

Tous interrogés en conférence de presse à ce sujet, ses coéquipiers ont fait front : soutenant leur capitaine, ils ont également tenu à encourager le pauvre Adan, placé bien malgré lui au cœur de la polémique. "Le vestiaire prend normalement le remplacement de Casillas, a expliqué Alvaro Arbeloa vendredi. Iker lui-même a soutenu Adaan, en bon professionnel qu'il est. C'est seulement une décision technique. Iker reste important pour l'équipe." Demandant "le maximum de respect pour tous les joueurs de l'équipe", Arbeloa a affirmé qu'Adan était "un grand gardien", qui avait "la confiance" de tout le vestiaire madrilène.

Dans les hautes sphères du club, ont fait profil bas. Aucun dirigeant madrilène n'a tenu à commenter publiquement la décision de Mourinho. Mais les dirigeants merengue appréhendent la réaction de Santiago-Bernabéu dans le cas où l'idole du public devrait s'asseoir sur le banc. "Ce sont les supporters du Real Madrid, pas d'Iker Casillas, a lancé Arbeloa quand il a été interrogé à ce sujet. Ce serait bien qu'ils nous soutiennent dans ce moment difficile. Le plus important reste l'équipe, pas les joueurs." Déjà pris en grippe par une partie des socios, Mourinho consommerait sa rupture avec le peuple madrilène s'il maintenait sa ligne de conduite. Ouvrant alors un peu plus la porte à un départ en fin de saison...

Frédéric Sergeur







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image