leral.net | S'informer en temps réel

Real Madrid - Ronaldo, un début de saison ni faste, ni furieux

Cette saison, la BBC peine à trouver de la continuité avec le Real Madrid. Cristiano Ronaldo paraît lui moins efficace face au but adverse.
Au sein d'un Real Madrid qui peine à exploiter la pleine mesure de son trident offensif de renom, la BBC, le rendement actuel de Cristiano Ronaldo pose question dans les travées du Bernabeu, un stade dans lequel il n'a pas marqué depuis quatre matches consécutifs.


Rédigé par leral.net le Mercredi 2 Novembre 2016 à 14:37 | | 0 commentaire(s)|

La triplette BBC ou Benzema,Bale, Christiano Ronaldo
La triplette BBC ou Benzema,Bale, Christiano Ronaldo
S'il a inscrit un triplé face à Alavés ce week-end, permettant au club madrilène de conserver sa position de leader de la Liga, les doutes ne sont pas encore totalement dissipés. Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir tenté devant le but : lors du match aller face au Legia Varsovie, Ronaldo a tenté des frappes à neuf reprises, contre l'Athlétic Bilbao ce chiffre s'est élevé à onze tentatives.

Real Madrid, Zidane : "La 100ème ? J'espère rester encore longtemps"

Comme de coutume, Cristiano Ronaldo accumule les opportunités de tirs depuis le début de l'exercice. Néanmoins, la réussite semble le fuir. Avec 5 buts en 10 journées de Liga et 2 en 3 rencontres de Ligue des champions, le joueur se situe bien loin de ses standards habituels, lui qui a pour habitude de performer de façon instantanée lors d'une nouvelle saison.

Au terme de la rencontre face à Alavés ce week-end, Zinédine Zidane mis en exergue la belle dynamique retrouvée par le champion d'Europe portugais en conférence de presse : "Je ne dois rien dire. Il montre les choses sur le terrain. Je suis heureux de sa performance. Il a été très bon dans tous les aspects. J'espère qu'il va continuer. Il a été patient."

La mauvaise passe de Ronaldo peut trouver son explication avec un facteur principal, au-delà d'une condition physique qui n'est pas encore optimale en raison de sa blessure contractée lors de l'Euro 2016 face à l'équipe de France en finale de l'Euro 2016 l'été dernier. L'obsession du joueur se focalise depuis quelques années sur le prisme unique des statistiques.

Il veut marquer encore et toujours plus. Une appétence qui s'est accentuée depuis sa collaboration avec José Mourinho sous la tunique du Real Madrid. S'il désire trôner en tête du classement des buteurs c'est également avec la finalité de remporter une récompense individuelle de grande valeur à ses yeux : le Ballon d'Or.

Ainsi, le 13 décembre prochain, Ronaldo devrait sauf surprise remporter son quatrième trophée, ce qui le laisserait à une longueur de Lionel Messi dans l'hypothèse où il serait sacré. Avec une saison 2015-2016 achevée par un doublé Ligue des champions-Euro 2016 et en dépit d'une présence discutable dans le jeu, le numéro 7 dispose de toutes les chances de voir son souhait exaucé.

Cette composante a sans doute joué un rôle dans au moment d'initier la campagne actuelle. Conforté par le fait que son sacre ne ferait pas de doute, le degré de motivation de Ronaldo, parfois exacerbé jusqu'à l'outrance, a pu connaître depuis bien longtemps une baisse minime, ce qui semblerait logique eu égard au contexte.

Revenu à sa routine traditionnelle le temps d'un match, Cristiano Ronaldo a affiché sa meilleure version de buteur face à Alavés, ratant même un penalty. Toujours aussi prompt à générer des opportunités, le portugais va cependant devoir convaincre lors des prochaines semaines, lui qui est toujours très sujet aux critiques. Si tel est le cas, alors le Real Madrid pourra se féliciter du retour en forme de son buteur le plus prolifique.

Source goal.com






Hebergeur d'image