leral.net | S'informer en temps réel

Real Madrid : forcing pour Silva, Boateng en solution de repli ?

Malgré la complexité du dossier, le Real Madrid rêve toujours d'engager David Silva, mais garderaient également un oeil sur le Milanais Boateng.


Rédigé par leral.net le Samedi 16 Juin 2012 à 09:55 | | 0 commentaire(s)|

Real Madrid : forcing pour Silva, Boateng en solution de repli ?
Alors que le recrutement d’un latéral droit semblait être la priorité du Real Madrid, les Merengues semblent davantage préoccupés à l’idée de finaliser dans un premier temps la venue d’un milieu offensif. Faut-il y voir un signe d’un départ déjà acquis (Kaka, Sahin, Altintop) ? Nul ne le sait, mais toujours est-il que plus un jour ne passe sans que la presse madrilène n’évoque les cibles de la casa Blanca pour ce poste.

Il y a peu, c’est l’Allemand du Bayern Munich Bastian Schweinsteiger qui faisait la une. Aujourd’hui, la star c’est David Silva. Titulaire indiscutable à Manchester City, El Chino serait la priorité absolue du président Florentino Pérez selon As qui précise que le champion d’Espagne serait disposé à faire le forcing pour le recruter. Leader technique de la Roja à l’Euro, l’international hispanique est considéré comme une recrue idéale par le Real qui rêve d’enrôler le meilleur Espagnol et de l’associer à Özil.

Un désir qu’il ne sera cependant pas facile à satisfaire. « Silva a un contrat avec Manchester City et il est très bien là-bas. Personne ne sait ce qu’il peut arriver dans le futur, mais lui veut rester », avait récemment déclaré l’agent du Mancunien, Julio Llorente. Et en cas d’échec, le quotidien ibérique précise que le Ghanéen du Milan AC, Kevin Prince Boateng, serait un profil étudié. Recruté définitivement par le Milan AC l’été dernier, Boateng est un élément très apprécié en Lombardie. Seul problème, les Rossoneri ont besoin de liquidités et s’ils ont su retenir Thiago Silva, certains joueurs pourraient être vendus pour récupérer des liquidités et Boateng a souvent été cité parmi eux. Également courtisé par MU, le Black Star ne semble pourtant pas pressé de plier bagage. À suivre.

Matthieu Margueritte






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image