leral.net | S'informer en temps réel

Real Madrid : le cas Modric n’inquiète pas encore

Le Clasico, Luka Modric l'a vu du banc. La recrue la plus chère de l'été madrilène n'inquiète pourtant pas du côté de Madrid, pour une fois très patient.


Rédigé par leral.net le Mercredi 10 Octobre 2012 à 13:55 | | 0 commentaire(s)|

Real Madrid : le cas Modric n’inquiète pas encore
« Comment va Luka ? Tout va bien ? » Voilà le texto reçu dimanche soir par José Mourinho à la fin du Clasico. Un texto envoyé par Igor Stimac, le sélectionneur de la Croatie, qui s’étonnait de ne pas avoir vu Modric jouer la moindre minute de jeu lors du Clasico. Le Special One a répondu : « Oui, il est parti pour la sélection. Qu’il n’ait pas joué n’est pas un problème ». Si Mourinho le dit…

Luka Modric, recruté contre 35 M€ cet été, n’a pas joué le match le plus important du début de saison au Real Madrid, et cela semble être passé comme une lettre à la poste. Scotché au banc, le Croate a vu Özil débuter le match et Kaka entrer en jeu, tout comme Essien, l’autre recrue du mercato. Pourtant, aussi bien Özil que Kaka avaient subi les foudres de Mourinho depuis le début de saison, contrairement à Modric.

Mais voilà, l’ancien de Tottenham n’est pas encore jugé totalement prêt par le staff madrilène. Son bras de fer avec les Spurs pour rallier le Real a tronqué sa préparation d’avant-saison et il paie aujourd’hui les jours sans entraînement. C’est d’ailleurs le discours qui lui a été tenu par un adjoint de Mourinho, comme le rapporte Marca. « Tu dois apprendre à mieux connaître tes coéquipiers, leur façon de jouer. Avec le temps, tu t’amélioreras. Il faut que tu continues à travailler pour récupérer le manque de préparation ». S’il a été titularisé à trois reprises en Ligua, Modric n’est pas encore jugé totalement apte.

La concurrence relevé à son poste représente cette fois-ci un avantage pour le Croate. Au Real Madrid, les recrues grassement payés ont rarement du temps pour s’adapter et doivent vite se fondre dans le jeu pour plaire aux supporters. Modric, lui, va avoir le temps de peaufiner sa condition et ses automatismes avant de devenir un titulaire régulier et l’un des hommes forts de l’entrejeu. A lui de profiter de cette chance rare.

Aurélien Léger-Moëc






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image