leral.net | S'informer en temps réel

Réaménagement du transport dans Dakar : Les « car rapides », « Ndiaga Ndiaye » et « clandos » seront interdits en 2018

Dans la politique du gouvernement de renouveler le parc des véhicules de transport en commun dans la capitale, il est prévu que les véhicules de type « Ndiaga Ndiaye » , « car rapide » et « clando » ne seront plus en circulation d’ici 2018.


Rédigé par leral.net le Jeudi 21 Mai 2015 à 10:03 | | 6 commentaire(s)|

Réaménagement du transport dans Dakar : Les « car rapides », « Ndiaga Ndiaye » et « clandos » seront interdits en 2018
Dans le but de réorganiser le transport dans la ville de Dakar, les transports en commun de type « Ndiaga Ndiaye », « car rapides » et « clandos » seront rayés de la carte d’ici 2018. Selon le Directeur général du Conseil exécutif des transports urbains de Dakar (Cetud), Alioune Thiam, qui s’exprimait en marge de la cérémonie de lancement d’une enquête sur la mobilité et le transport mais aussi l’accès au service urbain dans l’agglomération de Dakar, cela rentre dans le cadre de la réorganisation du transport. « L’objectif est de maîtriser les besoins des populations en matière de déplacement pour une politique de transport adéquate », a-t-il fait savoir dans le journal Le Populaire. Il a aussi insisté sur le fait que ces transports en commun ont déjà fait leur temps. « Aujourd’hui, ce sont des véhicules polluants qui sont source d’insécurité routière. Il fallait bien procéder à leur renouvellement et procéder également à la professionnalisation des acteurs », a-t-il indiqué. Ces transports en commun seront remplacés par des bus Tata de marque indienne et chinoise. A ce propos, M. Thiam souligne : « Chaque Tata, mis en circulation ces dernières années, a remplacé un « car rapide » qui a été mis à la casse. Donc, c’est un système sur lequel, nous allons terminer et dans l’échéancier, il est fixé à 2018 ».






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image