leral.net | S'informer en temps réel

Recasement des sinistrés des inondations: 460 logements reçus sur les 2000 promis

Informant le Conseil des ministres du déroulement du programme de construction de logements de recasement des victimes, le ministre de la Restructuration des zones d’inondations a indiqué la livraison d’ici la fin de l’année de 2000 logements, dont 460 qui seront livrés par les promoteurs avant fin août. Malgré le satisfecit du président de la République, les ambitions ne sont pas à la hauteur des attentes des victimes des inondations pressées de quitter leur univers lugubre.


Rédigé par leral.net le Lundi 12 Août 2013 à 15:10 | | 1 commentaire(s)|

Recasement des sinistrés des inondations: 460 logements reçus sur les 2000 promis
Au départ, le projet était ambitieux : Les autorités tablaient sur 2000 logements à livrer au début du mois d’août et 5000 à la fin de l’année. On se retrouve aujourd’hui loin des prévisions avec 460 clefs disponibles pour plusieurs milliers de familles qui ploient toujours sous les eaux. Le ratio entre les objectifs fixés et la réalisation à l’étape actuelle du projet place la barre de l’exécution en deçà de 10%. Relevant ainsi le paradoxe entre les objectifs de la lutte contre les inondations et les ressources allouées au ministre en charge de la question lors de la session budgétaire, les députés avaient raison de s’inquiéter. Ne disposant que d’une manne de 3 milliards de nos francs de crédits, il n’y avait pas grand-chose à attendre de Khadim Diop et ses collaborateurs dès lors que les 14 milliards destinés au projet ont été logés dans le budget du ministère de l’Habitat et que les risques de chevauchement étaient patents. Au finish, les résultats qui ne pouvaient pas en être autrement après tous ces couacs donnent le goût amer d’une promesse non tenue, au point que le chef de l’Etat lui-même était réticent à présider la cérémonie de réception de ces 460 logements. Aujourd’hui, les complaintes des ayants droit restent entières. Hantés par les pluies, les sinistrés qui espéraient trouver enfin un toit au courant de ce mois font face en cette période hivernale à un autre casse-tête : Trouver un abri d’ici l’achèvement du projet de logements sociaux. Redoutant le spectre des inondations et leurs conséquences, les familles sinistrées estimées à plus de 400, ont manifesté leur mécontentement jeudi dernier lors de la cérémonie de remise des clefs dans la banlieue.



1.Posté par le populix le 12/08/2013 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MAIS ET LES AUTRES SINISTRES DES AUTRES REGIONS?
ET LES CITOYENS QUI SONT DES SANS-DOMICILE-FIXE?
IL FAUT ARRÊTER CETTE HYPOCRISIE ET CE FAVORITISME.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image