leral.net | S'informer en temps réel

Recasement des victimes de la Cité Tobago : Les Ngorois disent niet


Rédigé par leral.net le Vendredi 13 Mai 2016 à 08:15 | | 3 commentaire(s)|

Comme il fallait s’y attendre, la décision du gouvernement de recaser les déguerpis de la cité Tobago à Ngor ne fait pas que des heureux. Car, si les 350 propriétaires de Tobago, dont les maisons ont été rasées en juin dernier par le préfet de Dakar sont aux anges, Le Populaire indique que tel n’est pas le cas des Ngorois. Parce que, justement, c’est sur les terres de Ngor que ces déguerpis vont être relogés, sur un site de plus de 6 ha. Certes, le terrain appartient à l’Etat du Sénégal, mais, renseigne le journal, les populations ont du mal à suivre les autorités qui leur disent depuis des années ne pas avoir de terrains disponibles pour la construction d’un Collège d’enseignement moyen (Cem) sur un espace de 2 ha. Cela, alors même que la mairie dispose d’un financement pour ce Cem et qu’elles puissent, aujourd’hui, sortir de leur chapeau une réserve foncière de plus de 6 ha pour un recasement. En assemblée générale, hier, à Ngor, sous l’instigation du maire, les populations de ce village de pêcheurs lébous ont mis en garde les autorités, au premier chef le Président Macky Sall et son Premier ministre. Elles disent qu’elles ne comptent pas laisser un pouce des terres de Ngor être affecté à quiconque. Il n’y aura pas de lotissement à Ngor, menacent-ils, si ce n’est au bénéfice des Ngorois.






Hebergeur d'image