leral.net | S'informer en temps réel

Réception d’un lot de matériel médical d’une valeur de 268 millions : Modou Diagne Fada favorable à l’ouverture une école biomédicale, pour les maintenanciers !

Le contrat signé entre les fournisseurs porte sur un aspect important et concerne le volet maintenance. L’Etat, qui en dépit de multiples efforts tendant à renforcer le plateau technique, bute parfois et trop souvent sur l’entretien et la maintenance des équipements.


Rédigé par leral.net le Mardi 21 Décembre 2010 à 19:42 | | 0 commentaire(s)|

Réception d’un lot de matériel médical d’une valeur de 268 millions : Modou Diagne Fada favorable à l’ouverture une école biomédicale, pour les maintenanciers !
Faute d’un personnel en nombre, l’idée d’ouvrir une école biomédicale a été agitée par le ministre de la Santé et de la Prévention, lors de la cérémonie de réception d’un lot d’équipements médicaux au profit du Centre anti poison, au Laboratoire National de Contrôle des Médicaments et au Réseau National des Laboratoires du Sénégal. La cérémonie a eu lieu hier dans les locaux du Ministère de la Santé.

Mme Awa Ndiaye Diouf, a d’emblée félicité les fournisseurs qui ont respecté les dates de livraison avant de signifier que le processus de signature du contrat a respecté les règles de passation des marchés publics.

Iyane Sow, qui s’exprimait au nom des bénéficiaires, a tenu à magnifier le rôle des laboratoires qui confirment les différentes pathologies. Iyane Sow a décrit l’état des lieux en soulignant que le relèvement du plateau technique était une exigence principale, sachant que l’équipement constitue un gros problème. 19 sont au nombre des bénéficiaires.
A sa suite, le ministre de la Santé et de la Prévention, Modou Diagne Fada dira que cette cérémonie aurait du être précédée d’une autre et ce, depuis le mois de juin dernier. A la décharge du ministre, un calendrier trop chargé.
Modou Diagne Fada a remercié les partenaires techniques et financiers qui accompagnent les pouvoirs publics, conscients de l’engagement déterminé de l’Etat du Sénégal.
Le ministre de la Santé a encore dit tout le bien qu’il pensait des laboratoires, ceux là mêmes qui déterminent les pathologies.
Le renforcement de leurs équipements ne pourra qu’améliorer la couverture médicale et mettre les professionnels dans les meilleures conditions de travail , dira le chef de l’administration d’Etat en charge de la santé.
Modou Diagne Fada précisera dans la foulée que : « le Sénégal dispose d’un des meilleurs plateaux techniques en Afrique, puisque nous sommes en train de rattraper notre retard par rapport à certains pays développés. » Avant d’ajouter : « nous avons autonomisé nos infrastructures en oxygène et une série d’inaugurations aura bientôt lieu notamment à Hoggy. » Et Fada de poursuivre : « il y a un programme de scanners. L’Hôpital de Fann étrennera bientôt un scanner neuf, de même que l’Hôpital Principal. 4 autres structures disposeront d’un scanner puisque la commande a déjà été faite. »
Le ministre de la Santé a décliné également un vaste programme portant sur la coopération avec l’Inde tendant à acquérir une angiographie. Il s’y ajoute l’acquisition d’ambulances pour 2011.
Malgré tous les efforts consentis par les pouvoirs publics pour moderniser les structures hospitalières, le ministre a plaidé pour l’ouverture d’une école qui forme les agents de santé en maintenance sachant qu’un embryon existe déjà à l’intérieur du pays.

IBRAHIMA DIOP
Ibashubidiop2002@yahoo.fr

© lemessagersn. info






Hebergeur d'image