leral.net | S'informer en temps réel

Recette de la transhumance à Pikine : Daour Niang Ndiaye, Talla Gadiaga, Binta Laye Thiaw, Aminata Lô… sauvent Benno


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Août 2017 à 17:26 | | 0 commentaire(s)|

Tête de pont de l’élan populaire qui a porté Me Abdoulaye Wade au pouvoir en 2000, Pikine, le poumon électoral de la banlieue, est tombée dans l’escarcelle de l’Alliance pour la République dès la présidentielle de 2012.

Toutefois, aux Locales de 2014, le Parti démocratique sénégalais a vite fait de reconquérir les bastions perdus, en remportant ces élections dans six communes, dont la plupart abritent des villages traditionnels comme Malika, Thiaroye-Sur-Mer, Mbao…

L’Apr, pour assurer la « Remontada » dans ce département, lancera une vaste opération de débauchage qui a porté ses fruits aux Législatives du 30 juillet 2017.

C’est ainsi que l’ancien patron des libéraux de Pikine, Daour Niang, l’ex-responsable départementale des femmes Binta Laye Thiaw, les maires de Malika et de Mbao, Momar Talla Gadiaga, Aminata Lô Dieng, tous ont soutenu les listes de Benno Bokk Yakaar aux dernières législatives.

Pikine-Nord : ce bastion imprenable du Pds

S’il y a une forteresse libérale dans la banlieue, c’est bien Pikine-Nord où Amadou Diarra et Cie remportent toutes les élections depuis 2014. Guinaw Rails Sud, dirigée depuis 2002 par le même édile, peut se targuer des mêmes performances, mais lors du référendum du 20 mars 2016, le maire Abdoulaye Diop et ses frères de parti qui avaient appelé à voter Oui, n’avaient pas eu gain de cause.

Pour mémoire, le Non n’avait triomphé qu’à Pikine-Nord sur les seize communes que compte le département. Comble de paradoxe, Salimata Koréra , 9e investie sur la liste nationale de Benno Bokk Yakaar, est la responsable de l’Alliance pour la République dans cette commune où l’Apr peine à vaincre le signe indien.

Autre commune perdue par Benno, Thiaroye Gare, dont le maire est socialiste et membre du Conseil économique, social et environnemental (CESE) et Yeumbeul Sud, de Bara Gaye, ex-responsable de l’Ujtl.








Hebergeur d'image