leral.net | S'informer en temps réel

Recherché en Italie depuis trois ans : Un capo de la mafia intercepté à l’aéroport de Dakar

Selon les informations de Libération, Bruno Gosio est interrogé depuis deux jours, sous le régime de la garde-à-vue, à la Division des investigations criminelles (Dic). Ce capo, visé par un mandat d’arrêt international lancé par la Cour d’appel de Venise, a été intercepté à l’aéroport de Dakar alors qu’il tentait d’embarquer sur un vol en direction de Praia (Cap-Vert).


Rédigé par leral.net le Mardi 12 Juillet 2016 à 11:08 | | 1 commentaire(s)|

Les autorités italiennes ont dû pousser un grand ouf de soulagement lorsqu’elles ont été informées de la grosse prise faite par la police sénégalaise. En effet, depuis trois ans maintenant, toute la police italienne recherchait Bruno Gosio, un capo de la mafia italienne, visé dans plusieurs dossiers qui allient trafic de drogue, extorsion de fonds, blanchiment… L’organisation mondiale Interpol, la police des polices, avait d’ailleurs été sollicitée pour faire exécuter un mandat d’arrêt international lancé par la Cour d’appel de Venise. En vain. C’est finalement à Dakar, dans la capitale sénégalaise, que s’est produit le « miracle ». Selon les informations du journal, Bruno Gosio a été interpellé à l’aéroport international Léopold Sédar Senghor alors qu’il remplissait les formalités pour embarquer dans le vol VR 4022 à destination de Praia, la capitale du Cap-Vert. Les policiers du commissariat spécial de l’aéroport ont été alertés par le système Sécuriport qui, dès enregistrement, a signalé que le ressortissant italien était visé parle mandat d’arrêt international numéro NPPYAO95178 émis par la Cour d’appel de Venise. Notification du mandat d’arrêt a été faite à Bruno Gosio avant que les policiers ne l’informent de l’effectivité de sa garde-à-vue. Selon nos informations, ce dernier a été par la suite transféré à la Division des investigations criminelle (Dic), plus précisément au Bureau national d’Interpol. Dakar devrait recevoir des autorités italiennes une demande extradition dans les prochains jours.






Hebergeur d'image