leral.net | S'informer en temps réel

Recherches de l’avion de Sénégalair : Les faux indices d’un crash


Rédigé par leral.net le Mercredi 9 Septembre 2015 à 11:51 | | 0 commentaire(s)|

Les recherches se poursuivent pour tenter de localiser l’avion de Sénégalair Vaim 6, disparu samedi dernier, à la suite d’un abordage avec un avion de Ceiba Intercontinental. L’Observateur informe qu’hier, des équipes de recherches ont fait état de la découverte dans l'océan d’un frigo bar et d’autres débris. La nouvelle a été bien accueillie dans la salle du Centre directeur des opérations d’urgences de l’aéroport international de Dakar où l’on a failli exulter, indique le journal. Mais, le grand espoir de retrouver enfin l’avion dont on a perdu la trace depuis samedi dernier, à 19 h 08, s’est vite émoussé. L’info s’est dégonflée comme un ballon de baudruche. En effet, l’analyse de la photographie de l’appareil électroménager, qui ferait partie, selon les premières espérances, de l’équipement de l’avion, a infirmé son appartenance à l’appareil de "Sénégalair HS-125". Les résultats de l’analyse des objets (débris) prouvent également qu’il n’existe aucune relation avec l’appareil disparu. Les préposés à la recherche ont multiplié toute la journée des découvertes d’indices qui n’ont finalement mené à rien. En tout cas, pas à la localisation d’un seul débris du HS-125 qui se serait crashé dans l’océan Atlantique.

Malgré cette situation, indique L'Obs, les autorités ne se découragent pas. Bien au contraire, elles semblent multiplier les moyens avec notamment l’élargissement de la zone recherches. Dans un communiqué publié avant-hier, l’Anacim révélait qu’en sus de l’avion de recherches et de sauvetage (Sar), le Falcon 50, il y a aussi le King Air 200, un Casa 295 et le navire «Ferlo » de la Marine nationale. Un arsenal auquel s’ajoute un avion espagnol de type 235 qui a décollé des Iles Canaries avant-hier et attendu dans la zone de recherches.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image