leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Récital de Coran pour Khalifa Sall: Affrontement évité de justesse entre Barthélemy Dias et la police, hier


Rédigé par leral.net le Lundi 3 Juillet 2017 à 15:50 | | 0 commentaire(s)|

Récital de  Coran pour Khalifa Sall: Affrontement évité de justesse entre Barthélemy Dias et la police, hier
Les nerfs étaient très tendus, hier, entre le maire de la commune de Mermoz/Sacré-Cœur, Barthélemy Dias et la police. A l’origine du différend où jets de pierres et grenades lacrymogènes ont été évités de justesse, une cérémonie de récital de Coran pour le maire de la ville de Dakar.

Pour les besoins de la cérémonie de récital de Coran, Barthélemy Dias, de concert avec les administrés, avait décidé de la tenir sur la bande de terre des allées Seydou Nourou Tall, face au jardin d’enfants «Keur Arame».

Seulement, c’était sans compter avec la police. Dès que les organisateurs ont fini d’installer les bâches, nattes et autres matériels de sonorisation liés à une bonne organisation de la cérémonie, la police, avec une bonne dizaine d’éléments, opère une descente sur les lieux. Et c’est pour intimer l’ordre aux organisateurs de plier bagages.

Malgré les explications du 1er adjoint au maire, consistant à faire comprendre que cet endroit n’est pas du domaine relevant de la voie publique, mais un titre foncier de la mairie, la police n’a rien voulu entendre. Les rares personnes qui avaient fait le déplacement, en attendant le démarrage de la manifestation (11h), ont été priées de quitter les lieux et les bâches démontées.

Comme les gens tardaient à s’exécuter, la police commence alors à se déployer. Les voitures, la plupart des L200, remplies d’éléments, déversent leurs hommes. Casques, fusils, grenades en main, ils n’attendent que le signal du chef pour entrer en action.

Comme la plupart de ceux ayant fait le déplacement étaient des femmes, Imam Khalifa Ndiaye, aidé de quelques agents de la mairie, conduit tout ce beau monde à la mairie. Ils y seront rejoints par les retardataires. C’est à ce moment précis que le maire, Barthélemy Dias débarque. Lorsqu’on l’a informé de ce qui s’est passé, Barthélemy Dias refuse de rejoindre la mairie, parce qu’il n’est pas sur la voie publique. Mais bien sur un titre foncier de la mairie.

Mais, après quelques échanges avec le commandement sur le terrain et sur insistance de ses camarades de la coalition Taxawu Senegaal, qui l’ont tiré de force, il finira par rejoindre la mairie, pour la cérémonie de récital de Coran.

Etaient présents à cette rencontre, presque tout le camp du maire de la ville de Dakar. Banda Diop, Bamba Fall, Cheikh Guèye, Soham Wardini, Ndèye Fatou Tounkara, Aïssatou Fall, Bira Kane Ndiaye, entre autres.

Jotay