leral.net | S'informer en temps réel

Recrutement d'enseignants : Serigne Mbaye Thiam réaffirme la position du gouvernement

Le gouvernement sénégalais n'est tenu de recruter tous les étudiants diplômés de la formation payante de l'enseignement supérieur, notamment la Faculté des sciences et technologies de l’éducation et de la formation (FASTEF), selon le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam.


Rédigé par leral.net le Lundi 10 Février 2014 à 18:25 | | 0 commentaire(s)|

Recrutement d'enseignants : Serigne Mbaye Thiam réaffirme la position du gouvernement
’Depuis 2000, le gouvernement prenait systématiquement comme vacataires les élèves enseignants de la formation payante de la FASTEF du fait des déficits qu’il y avait dans certaines matières’’, a-t-il dit, lundi à Dakar.

M. Thiam intervenait lors de la cérémonie de remise à Dakar de livres et de matériel informatique à des écoles élémentaires, un don de l'Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID).

‘’Si nous le faisons, c’est pour des raisons sociales, mais il n'y a pas un droit pour le gouvernement du Sénégal de recruter tous les Sénégalais qui choisissent par eux-mêmes d’aller faire la formation payante dans une université ou dans une école’’, a déclaré le ministre.

Il a rappelé qu'au niveau de la FASTEF, des élèves enseignants étaient admis sur concours qui bénéficient d’une bourse et tous ces élèves-professeurs ont été recrutés par le gouvernement et affectés dans les salles de classe.

‘’A côté de cette formation normale sur concours, a précisé M. Thiam, il y a des Sénégalais qui librement vont s’inscrire à la formation payante de la FASTEF qui est une autorisation faite aux universités.’’

‘’Depuis l’année dernière, a-t-il signalé, nous avions procédé à un recensement des déficits et des surnombres. Nous nous étions rendus compte que dans certaines matières, nous avions des surplus dans le système.’’

APS






Hebergeur d'image