leral.net | S'informer en temps réel

Réduction du mandat présidentiel : La Coalition Jubanti Sénégal demande aux Sénégalais de ne pas reconnaître le gouvernement de Macky Sall en cas de refus...


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Janvier 2016 à 16:06 | | 7 commentaire(s)|

La Coalition Jubanti Sénégal, une organisation non affiliée aux partis politiques, appelle le chef de l’Etat au respect de ses promesses de campagne. A cet effet, elle invite Macky Sall à réduire son mandat à 5 ans comme il l’avait promis. "Plusieurs fois, le président de la République a réitéré cet engagement devant le peuple et la Communauté internationale", a rappelé son coordonnateur Mouth Bane lors d'une conférence de presse de la coalition, tenue ce mardi à Dakar.

Selon lui, aujourd’hui, Macky Sall a adopté une position suspecte qui laisse penser qu’il "veut jouer un sale tour à ses compatriotes qui lui ont accordé leur confiance". "Son engagement de réduire son mandat est comme une patate chaude que le Président, par un glissement tactique, renvoie au Conseil Constitutionnel et à l’Assemblée Nationale pour dégager ses responsabilités personnelles. Nous allons vers une rupture de confiance et du contrat social entre Macky Sall et le Peuple", déclare le journaliste qui ajoute: "C’est inexact de dire que le Président a réduit ou veut réduire son mandat. Il n’a ni l’intention ni la volonté de le faire. Il cherche une voix de contournement pour aller en 2019 à ses risques et périls".

Une raison suffisante pour lui et ses camarades "d’inviter invite "le chef l’Etat à tenir sa parole pour organiser le premier tour de la Présidentielle le dimanche 26 février 2017 pour éviter les risques d’instabilité dans le pays. Aussi, lancent-ils un appel à "un dialogue inclusif entre le pouvoir, l’opposition, les organisations socio professionnelles, les organismes de défense des droits humains autour de la question du mandat, à la libération des détenus politiques, au respect des libertés collectives et individuelles".

Cependant, la Coalition pour le Redressement du Sénégal ou "Jubanti Sénégal" recommande à l’opposition et à la société civile, en cas de refus du Président de réduire son mandat, de ne plus reconnaître le gouvernement de Macky Sall à partir du mois de février 2017, une large concertation citoyenne pour la mise en place d’un Conseil national de transition (CNT) en mars 2017 et la tenue d’une élection présidentielle anticipée en juin 2017.






Hebergeur d'image