leral.net | S'informer en temps réel

Référendum : Confirmation de la date du 16 mai 2016, Maky Sall met le Ps devant le fait accompli

Alors que le Ps avait suggéré au gouvernement d’organiser le référendum sur la réduction du mandat présidentiel dans le dernier trimestre de 2015, Ismaïla Madior Fall confirme la tenue de la consultation populaire pour mai 2016. Selon Le Quotidien, le Président Sall n’a donc pas tenu compte du point de vue de son allié. Tanor et Cie prendront-ils acte ?


Rédigé par leral.net le Mardi 15 Septembre 2015 à 11:58 | | 23 commentaire(s)|

Macky Sall met le Parti socialiste (Ps) devant le fait accompli. En confirmant, par voix de son ministre conseiller juridique, la tenue du référendum en mai 2016, il n’accédera pas à la demande de Ousmane Tanor Dieng et Cie qui souhaitent que la consultation populaire sur le mandat présidentiel et d’autres se tiennent « dans le dernier trimestre de 2015 ». « L’année 2016 n’est pas appropriée pour organiser le référendum, car nous savons bel et bien que cette année-là sera polluée par la politique, avec la préparation de l’élection présidentielle de 2017. Nous demandons que le référendum se tienne en 2015 qui est l’année idéale pour consulter le peuple », avait rapporté le porte-parole adjoint du Ps, Me Moussa Bocar Thiam, à l’issue de l’Assemblée générale des secrétaires généraux de coordination. Cette « année idéale » suggérée recoupe avec de nombreuses sorties médiatiques d’autres socialistes pour qui « le temps joue contre » leur parti.

Abdoulaye Wilane, quant à lui, avait donné les raisons de cette proposition au gouvernement qui, selon lui, s’explique par le fait que les pièces d’identité arrivent à expiration en 2016. « Tenir le référendum en 2015 permettrait, ajoutait-il, de prévenir certains contentieux politiques ». Et le porte-parole du Ps avait, d’ailleurs, proposé le vote d’une loi prolongeant la validité des cartes d’identité afin de permettre aux personnes concernées de pouvoir voter si la date de 2016 est maintenue.

Cette réserve des socialistes était tellement sensible pour la coalition au pouvoir que le Ps avait tenu à rappeler que « Benno Bokk Yakaar ne signifie pas une pensée unique » et qu’ « il est normal que le Parti socialiste, sur des questions d’actualité ou sur les questions qui intéressent tous les Sénégalais, donne sa position ».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image