leral.net | S'informer en temps réel

Référendum : Ibrahima Faye, frère de la Première Dame, penche pour le report

Dans un contexte marqué par des appels concordant pour le « Non » de l’opposition et de la société civile, le frère de la Première Dame, Ibrahima Faye, invite le chef de l’Etat à reporter la date du référendum en vue d’organiser de larges consultations sur la question.


Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Février 2016 à 12:59 | | 19 commentaire(s)|

Le débat autour du référendum du 20 mars est en train de susciter des vagues aussi bien dans les rangs du pouvoir que dans ceux de l’opposition. Dans un communiqué parvenu à « L’As », le frère de la Première Dame, Ibrahima Faye, joint sa voix au concert de désapprobations. Le coordonnateur du mouvement Aar Sa Reew, « invite solennellement le chef de l’Etat au report du référendum et à aller vers de larges consultations ». Ibrahima Faye, dont la sortie au vitriol contre son beau-frère résonne encore, juge le temps très court pour traiter de questions aussi sérieuses que celles liées à la réforme de la charte fondamentale du pays. « Une précipitation pourrait être l’entame d’une situation peu enviable du Sénégal », a-t-il martelé avant d’appeler à « des consultations larges et inclusives » à même de garantir le triomphe de l’intérêt général des populations et ainsi permettre au locataire du Palais d’éviter la division des citoyens.

Faisant allusion à la démission de Imam Mbaye Niang de la coalition Benno Bokk Yakaar, suivie de la sortie de l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye qui a appelé à voter pour un non, Ibrahima Faye soutient que le renvoi du référendum aiderait le chef de l’Etat à éviter des déchirures dans ses propres rangs.

Pour rappel, le frère de la Première Dame a lancé son mouvement en septembre 2015, contre toute attente, après une audience avec l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image