leral.net | S'informer en temps réel

Référendum : L'Union centriste du Sénégal vote "Non" et rejette l'appel au dialogue de Macky Sall


Rédigé par leral.net le Lundi 29 Février 2016 à 14:47 | | 12 commentaire(s)|

Référendum : L'Union centriste du Sénégal vote "Non" et rejette l'appel au dialogue de Macky Sall
Le président de l'Union centriste du Sénégal appelle ses militants à voter Non si le référendum est maintenu. Pour cause, Abdoulaye Baldé estime qu'avec la suppression des dispositions relatives à la réduction de la durée du mandat, la tenue du référendum n’est plus digne d’intérêt car vidé de toute sa substance. "Il faut donc une réforme concertée plus massive et plus consensuelle. C’est cela qui intéresse notre parti et si nous sommes invités à un tel débat, à des discussions larges et inclusives, nous répondrons présents", a déclaré le maire de Ziguinchor dans un communiqué envoyé à notre rédaction. Pour M. Baldé, le Président Macky Sall a raté le rendez-vous de l'histoire. "La Constitution d’un pays est une chose trop sérieuse, sa révision ne peut être l’affaire des seuls chefs de partis ou de professionnels de la politique. C’est l’affaire des hommes et des femmes, des ruraux et des citadins, de jeunes et des vieux, des riches et des pauvres".

Comme le projet de réforme a été fait par le chef de l'Etat sans concertation avec les autres acteurs politiques, Baldé compte tourner le dos à l'appel au dialogue de Macky Sall. "Cette réforme a été menée en solo alors qu'elle concerne la vie de toute la nation d'aujourd'hui et de demain. Son contenu (15 points et 22 articles) et la date de sa tenue ont été fixés de façon unilatérale", se désole-t-il avant d'ajouter : "Il s’agit encore d’une duperie politique que nous rejetons car nous nous sommes engagés à faire de la politique autrement avec des valeurs et de l'éthique dans le respect du peuple et de notre parole. Nous estimons que l’Ucs n'a pas sa place dans un tel débat qui ne respecte aucune morale politique et républicaine. Il ne saurait être question de « Bara Yeggo » sur le dos du peuple sénégalais."

En conséquence l’Ucs demande au président de la République d’avoir la sagesse de renoncer à ce référendum et que les importantes ressources financières destinées à ce projet soient orientées vers les secteurs de la santé, de l’éducation et de l’emploi des jeunes.






Hebergeur d'image