leral.net | S'informer en temps réel

Référendum : "Touche pas à ma sœur" roule pour un "Non" massif

Le mouvement "Touche pas à ma sœur" n'est pas seulement intéressé par le sort des femmes, il s'intéresse également aux questions politiques. Aussi, s'implique-t-il dans la bataille pour un "Non" massif au référendum.


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Mars 2016 à 09:24 | | 9 commentaire(s)|

"La dignité ne se marchande pas. Je demande aux populations, surtout aux femmes, de dire "non" à ces hommes politiques qui veulent les mobiliser moyennant un billet de 1000 francs. Il faut dire basta à ces pratiques car vous n'êtes pas des moutons de Panurge. Les politiciens ne sont obnubilés que par le pouvoir et l'appât du gain facile", a martelé le président du mouvement dans les colonnes de La Tribune. Ismaïla Kamby estime que l'urgence est ailleurs. "Voter "Oui", c'est accepter la création d'un Sénat new look version Mackyste sous le nom de Haut conseil des collectivités locales. Une nouvelle institution budgétivore pour recaser la clientèle politique, surtout les transhumants qui n'ont pas encore reçu leur part du gâteau, alors que les priorités sont ailleurs", a-t-il dit avant d'enchaîner sur l'intangibilité de la laïcité : "Nous n'avons jamais eu de problème dans ce pays. La cohabitation entre chrétiens et musulmans a toujours été en parfaite harmonie. Un acquis religieux qu'on n'a pas besoin de renforcer. C'est naturel". "Refusez de voter ce que vous ne comprenez pas. Sinon, vous allez le regretter amèrement", prévient M. Kamby.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image