leral.net | S'informer en temps réel

Référendum du 20 mars : Le Cercle des Amis de Macky Sall invite l'opposition à accepter les résultats

Le Cercle des Amis de Macky Sall (Cams) a tenu, ce vendredi, un point de presse, pour remercier le président de la République, après la proclamation des résultats provisoires par la Commission Nationale de Recensement des votes. Le Président Cheikh Tidiane Touré et Cie trouvent normal que des avis s’expriment et se lèvent pour appeler à voter Non, mais condamnent la confusion, le dénigrement, la désinformation qui a été fait.


Rédigé par leral.net le Vendredi 25 Mars 2016 à 14:06 | | 12 commentaire(s)|

Le Cercle des Amis de Macky Sall a tenu, hier, un point de presse, à Dakar, pour féliciter le président de la République Macky Sall, après la victoire du camp du « Oui » lors du référendum du 20 mars. Le Président du (Cams), Cheikh Tidiane Touré, et Cie ont estimé que le projet de révision constitutionnelle proposé par le chef de l’Etat est très explicite avec 62,7% des suffrages exprimés selon les résultats provisoires proclamés, par la Commission nationale de recensement des votes hier. « Son adresse à la nation demandant à voter Oui et présentant son projet était assez explicite sur les avancées remarquables qu’il voulait faire prendre à notre pays, dans le sens du renforcement de la démocratie, de l’Etat de droit et de la stabilisation de nos institutions », indique M. Touré.

Le président du Cams « trouve normal que des avis s’expriment et se lèvent pour appeler à voter Non. Car, c’est à l’honneur de notre démocratie. Mais, il ne faut pas que la confusion, le dénigrement, la désinformation et l’appel à la rue, soient érigés en règle de communication », précise-t-il avant de dire que cela relève d’un manque notoire de respect et de considération pour nos populations que certains pensaient pouvoir manipuler sans frais.

Par rapport au taux d’abstention, le président Touré pense qu’il faut revoir le système de vote. « Il faudrait que l’on change le système de vote. Il y a aussi des pièces d’identités qui sont dans les commissariats, qui sont comptabilisées. Il faut résoudre ce stock mort », a-t-il dit. L’ancien Dg de la Lonase, Baïla Wane, d'emboucher la même trompette. « Le taux que nous avons dans le référendum est supérieur au taux que nous avions lors des élections locales passées. Aussi, celui de l’élection présidentielle est différent de celui d’une consultation référendaire ».

Pour ce qui est de la contestation des résultats du référendum par l’opposition, Amadou Yoro Ndiaye, cadre de l'Apr à Thiès, estime que les membres de l'opposition ne sont pas à leur premier tentative. « Ils ont toujours contesté la légitimité du président de la République depuis le début. Mais, nous pensons qu’il est temps maintenant qu’ils sachent raison garder et acceptent les résultats du référendum. Il faut, aussi, que l’on arrête de faire la politique quotidiennement et se pencher sur les questions économiques », recommande-t-il.

Fara Mendy
















Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image