leral.net | S'informer en temps réel

Refus d’une cinquième demande de liberté provisoire à Béthio Thioune

Le juge d’instruction Abdoulaye Hassane Thioune vient encore une fois de rejeter une cinquième fois la demande de liberté provisoire à Cheikh Béthio Thioune.


Rédigé par leral.net le Vendredi 4 Janvier 2013 à 00:11 | | 5 commentaire(s)|

Refus d’une cinquième demande de liberté provisoire à Béthio Thioune
Leral-Net-Les Thiantacones, disciples de Cheikh Béthio Thioune, qui avaient espéré une liberté provisoire de leur guide religieux peuvent une fois de plus déchanter. Cheikh Béthio Thioune reste en prison, au Pavillon spécial de l’hôpital principal. Le juge d’instruction du 1er cabinet du Tribunal régional de Thiès, Abdoulaye Hassane Thioune a décidé de maintenir le marabout de Médinatou Salam dans les liens de la prévention. Après une cinquième demande de liberté provisoire introduite par les conseils du guide des Thiantacones, à quelques jours du Grand Magal de Touba, le juge d’instruction Abdoulaye Hassane Thioune, en charge du dossier de l’affaire Médinatou Salam, a émis une ordonnance conforme aux réquisitions du procureur de la République de Thiès qui n’est pas d’avis pour une liberté provisoire du guide des Thiantacones, inculpé dans le cadre de l’affaire du double meurtre de Bara Sow et de Ababacar Diagne à Médinatou Salam en date du 22 avril 2012. Ses conseils viennent encore d’essuyer un nouveau soufflet suite au refus du juge d’instruction d’accorder la liberté provisoire au guide des Thiantacones. Comme dans les quatre demandes précédentes introduites auprès du greffe de Thiès, les conseils de Cheikh Béthio Thioune ont évoqué dans leurs argumentaires la fragilité de la santé de leur client incompatible avec le milieu carcéral. Poursuivi pour complicité d’homicide volontaire, détention d’arme sans autorisation administrative, recel de cadavre, inhumation sans autorisation et association de malfaiteurs, Cheikh Béthio Thioune a les épaules lourdement chargées par ces multiples chefs d’inculpation. Aussi va-t-il droit vers une session de la cour d’Assises après le cinquième rejet de sa demande de liberté provisoire par le juge d’instruction du 1er cabinet. Dans le cadre de cette nouvelle demande de liberté provisoire, le juge d’instruction du 1er cabinet, avait, avant de prendre sa décision, communiqué la procédure au Parquet pour ses réquisitions. Cette décision du magistrat instructeur tombée comme un coup de massue sur la tête des conseils du guide des Thiantacones semble avoir ralenti cette fois-ci leur ardeur puisqu’ils n’ont pas encore interjeté appel à la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar. Ainsi après la Korité, la Tabaski, la Tamkharite, le Magal de Touba, le Gamou risque d’être la cinquième fête religieuse musulmane que Cheikh Béthio Thioune passera dans les liens de la prévention. Le guide des Thiantacones a l’habitude de célébrer le Gamou à son domicile de Mermoz à Dakar. Après avoir encore essuyé un nouveau refus de liberté provisoire, Cheikh Béthio Thioune peut prendre son mal en patience car à la lecture de ces multiples rejets et en raison de la gravité des faits à lui reprochés, il court droit vers une nouvelle session de la cour d’assises. Plusieurs thèses sembleraient asseoir la complicité de Cheikh Béthio Thioune: la non dénonciation de crime, l’Adn du sang de Bara Sow trouvé sur ses véhicules, son arme à feu utilisée pour abattre froidement Ababacar Diagne, les menaces de mort contre les victimes etc... Au regard des faits jugés extrêmement graves, le magistrat instructeur prolonge le séjour carcéral du guide des Thiantacones malgré les « cartes » juridiques et médicales mises sur la table par ses conseils pour le tirer d’affaires.
OUSSEYNOU MASSERIGNE GUEYE





1.Posté par ok le 04/01/2013 01:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ay ndeye sane, yalla bari dole, innallaha bil mirsad

2.Posté par NOUVEAU SITE TRES ENRICHISSANT le 04/01/2013 03:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

QUI DÉTIENT L’INFORMATION DÉTIENT LE POUVOIR

TÉLÉCHARGER LA REVUE QUOTIDIENNE DE LA PRESSE INTERNATIONALE POUR DEVENIR UN EXPERT REDOUTABLE SUR :

www.senegal60.com

FAITES PASSER LE MESSAGE A VOS AMIS

3.Posté par mmm le 04/01/2013 07:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le pouvoir appartient à Dieu il le donne à qui il veut et le retire quand il veut.
Voila un homme qui se pavanait avec ses ouilles dans rues de Dakar il y a juste quelques mois brandissant des gourdins et scandant " Qui s'y frotte s'y pique" .
Un juge anonyme de Thiès s'y est frotté et ne s'est pas piqué.
La seule chose est que j'espère qu'ils ont de solides preuves contre lui pour lui refuser la liberté provisoire.
Dieu seul sait s'il est coupable de ce qu'on lui reproche , je ne aventurerai pas dans ce domaine mais sa situation devrait faire réfléchir tous ceux que Dieu a pourvu de force , pouvoir ou richesse. Quand il le retirera il ne demandera pas ton avis.
Le seule chose éternelle est le pouvoir de Dieu.

4.Posté par People le 04/01/2013 08:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et pourtant le site dakaractu affirmait qu'il serait libre dans 48h c'était juste une question de temps.

5.Posté par FocusActu le 04/01/2013 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à tous! Votre nouveau site d'information est désormais en ligne: focusactu.com. Bienvenue à tous!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image