leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Refus de passation de service avec le nouveau Dg de AHS : Quel parapluie protège Cheikh Tidiane Ndiaye ?

La restructuration de la plateforme de handling qui doit accompagner la future mise en service de l’aéroport international Blaise Diagne et permettre de faire du Sénégal une destination de choix du transport aérien, connaît des blocages et des résistances, malgré la décision de l’Etat du Sénégal de procéder à une nouvelle capitalisation de cette société. L’ancien directeur général, Cheikh Tidiane Ndiaye, débarqué mercredi dernier, fait dans l’obstruction et donne dans l’obstination.


Rédigé par leral.net le Mardi 29 Août 2017 à 11:32 | | 0 commentaire(s)|

Le désormais ex-directeur général de l’Ahs n’a cure de la décision du Conseil d’administration qui a nommé à sa place, Serigne Mbaye Thiandoum. Une passation de service devait se tenir vendredi, après la validation par le Conseil d’administration de la nomination de M. Thiandoum mais M. Cheikh Tidiane Ndiaye s‘est cru autorisé à ne point s’y présenter, ce qui lui a valu de recevoir une correspondance de l’Inspection des affaires administratives et financières (Iaaf), lui signalant son absence et lui recommandant fortement ,d’être présent ce lundi pour effectuer la passation de service avec Serigne Mbaye Thiandoum.

Sans plus d’effet, puisqu’encore hier, lundi, affichant audace et désinvolture, M. Ndiaye multiplia son autorité de tutelle par zéro. L’Iaaf prit alors une décision graduée et établit un constat de carence, tout en informant dans une ultime lettre, que l’inspection procèdera qu’il soit absent ou présent, à l’installation du nouveau Directeur général de Ahs, ce mardi 29 aout à 10h.

Déjà, des mesures conservatoires ont été prises et son bureau a été mis sous scellés. Certains cadre de notre pays, interpellés par les soins du quotidien l’As, ont en mémoire un cas semblable d’un administrateur civil qui avait refusé naguère de céder son poste de directeur général et mal lui en a pris, puisque l’Ige l’avait sanctionné d’une interdiction de nomination à quelque poste que ce soit, durant 10 ans.

Alors malgré ces constats de carence, il est indiqué de s’interroger pour comprendre sur quelle base est adossée l’audace de Cheikh Tidiane Ndiaye, audace et obstination qui lui permettent de braver les autorités et ainsi, se prévaloir de la protection d’un réseau au plus haut sommet de l’Etat. Cela fait quelque peu désordre.


L’As

 










Hebergeur d'image