leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Règlement de compte entre la fondation Maarif et le groupe scolaire Yavuz Selim devenu "sénégalo-français"

Le décret du chef de l’Etat avancé par la fondation Maarif pour réclamer la gestion des établissements n’est pas fondé selon les parents d’élèves. Ils indiquent que ladite fondation est en train de mener une campagne de désinformation concernant cette situation. Le personnel qui indique que Yavuz Selim a désormais le soutien de la France continue pour faire face à toute forme de pression.


Rédigé par leral.net le Mercredi 6 Septembre 2017 à 10:18 | | 0 commentaire(s)|

Règlement de compte entre la fondation Maarif et le groupe scolaire Yavuz Selim devenu "sénégalo-français"
Pour se faire entendre, le Conseil d’administration du groupe Yavuz Selim a organisé, mardi, une conférence de presse pour dénoncer « la manipulation » que fait la fondation Maarif et annoncer l’achat des actions turques par les Français.

Pour le président du Conseil d’administration de Yavuz Selim, l’opinion a été mal informée sur le décret de l’Etat a propos de la fondation Maarif.

D’aucuns avaient dit que cette fondation allait prendre la place de Yavuz Selim ; c’est totalement faux. C’est une manipulation et une situation honteuse », a dénoncé Madiambal Diagne.

Selon lui, le décret disait que « la fondation Yavuz Selim Maarif pouvait s’installer au Sénégal. Mais, il n’a jamais été question de supplanter Yavuz Selim ni de transférer le patrimoine de Yavuz Selim ».

« Il y a eu entre temps, une campagne médiatique qui a été développée et beaucoup d’argent a été sorti par la Fondation », a-t-il accusé, précisant que l’installation de Maarif ne l’indispose pas.

« Ce qui nous importe, c’est que notre groupe scolaire reste en place, qu’il ne soit pas impacté par ce que font les autres. Il ne faut pas que cette fondation confisque ou spolie notre patrimoine », a-t-il soutenu.

« Il n’est nullement question d’une menace sur notre école. Nous avons pris les moyens juridiques nécessaire ; le patrimoine de l’école et ses biens sont sauvés », a-t-il assuré.
Il informe, par ailleurs que « le groupe Yavuz Selim est devenu une école sénégalo-française ».

La rédaction de Leral.net 








Hebergeur d'image