leral.net | S'informer en temps réel

Remous au sein de l’Afp : Niasse écarte Gackou et embrasse Macky

A l’Alliance des Forces de Progrès (Afp), on n’est pas prêt à s’affranchir de la tutelle pour la République (Apr) et de cette entité politique qu’est Benno Bokk Yaakar.


Rédigé par leral.net le Mardi 11 Mars 2014 à 10:59 | | 3 commentaire(s)|

Remous au sein de l’Afp : Niasse écarte Gackou et embrasse Macky
Cet encrage affirmé avec force à l’occasion du Bureau politique du parti de Niasse, qui s’est réuni hier pendant 9 tours d’horloge, a tout l’air d’un renvoi d’ascenseur ou d’une dette de reconnaissance à payer. Les « progressistes » estiment que leur leader, Moustapha Niasse, est redevable au Président Macky Sall pour les fonctions qu’il occupe. « Les fonctions de Monsieur Moustapha Niasse à l’Assemblée nationale sont la conséquence d’une volonté politique du chef de l’Etat qui a entendu manifester sa confiance à un allié de premier plan dont l’expérience, le patriotisme et le rayonnement international sont universellement connus et reconnus », a-t-on tenu à mettre en évidence comme justificatif. Selon La Tribune, à l’occasion de son Bp d’hier, marquée par l’absence de Malick Gackou jusqu’ici numéro 2 dans le parti, toute idée de succession de Moustapha Niasse a été écartée d’emblée. Le progressiste en chef va donc continuer à tenir le timon d’une formation dont la plupart des dirigeants vont devoir continuer à ruminer leur frustration à moins de sonner définitivement la dissidence.






Hebergeur d'image