leral.net | S'informer en temps réel

Remue ménage à l'Ucs: Abdoulaye Baldé vire par SMS son avocat Pape Mamaille Diockou, ce dernier réplique par une démission de son parti

Après un SMS salé de son « patron », Abdoulaye Baldé, qui venait de lire un article d’Afrique Connection sur leurs audiences séparées chez Abdoulaye Wade, l’avocat Pape Mamaille Diockou vient d’annoncer sa démission de l’Union centriste du Sénégal (UCS) dont il était le président du mouvement des jeunes.


Rédigé par leral.net le Mardi 3 Novembre 2015 à 11:50 | | 4 commentaire(s)|

C’est fini entre l’ancien Secrétaire général de la présidence sénégalaise, Abdoulaye Baldé, et l’ancien conseiller juridique du Président Wade, Pape Mamaille Diockou. Ce dernier vient d’annoncer, à travers sa page Facebook, sa démission de l’Union centriste du Sénégal (UCS). Dans cette formation politique créée des flancs du Parti démocratique sénégalais par Abdoulaye Baldé, le jeune avocat inscrit au Barreau de Paris occupait jusque-là le poste de président national du mouvement des jeunes centristes.

"Suite à des désaccords profonds et répétitifs avec la direction du parti, j'annonce par la présente ma démission de l'Union Centriste du Sénégal (UCS), et de mes charges de Président du Mouvement National des Jeunes Centristes avec effet immédiat. Je vais dans les prochaines heures adresser un courrier dans ce sens aux instances du parti", écrit Me Diockou.

Que s’est-il passé entre les deux hommes jusqu’à en arriver à la fin de leur compagnonnage politique? Pape Mamaille Diockou ne donne pas de détails sur son statut Facebook. Mais, une chose est sûre, ce lundi matin il s’est réveillé avec un SMS incendiaire de son « patron ».

Dans ce message envoyé vers les coups de 4h du matin, Abdoulaye Baldé n’a pas tourné au tour du pot pour faire siginifer sa colère à son poulain, après avoir lu un article de notre rédaction d’Afrique Connection paru samedi.

L’article en question relatait les audiences séparées des deux hommes, à Versailles, chez leur ancien patron, l’ancien président du Sénégal Abdoulaye Wade.

« Pape, je viens de lire avec dégoût l'article d’afriqueconnection qui met à nue ta déloyauté »


Dans ce SMS qu’a pu capter Afrique Connection, Abdoulaye Baldé n’y va pas du dos de la cuillère :
« Pape, je viens de lire avec dégoût l'article d’afriqueconnection qui met à nue ta déloyauté et saches que je suis profondément choqué par ton comportement de manipulateur de la presse et beaucoup m'ont dit sans que je veuille le croire que tu es à l'origine des problèmes du parti à Paris. Et là par cet article et tous les appels que j'ai reçu des journalistes je viens de découvrir avec beaucoup de déception ta véritable nature. »

Baldé de poursuivre en « répudiant » son avocat et non sans l’accuser d’avoir commandité l’article de la discorde:
« Je suis meurtri et choqué et saches qu’à partir de ce moment tu n'es plus mon avocat. Parce c'est toi qui a commandité cet article de bout en bout comme tu sais bien le faire. Je suis profondément choqué et déçu car tu comptais beaucoup pour moi. Tu faisais parie des jeunes sur qui j'ai toujours misé pour le Sénégal de demain à mes cotés. »

L’ancien Secrétaire général de la présidence sénégalaise va plus loin en reprochant à Diockou de se « hisser » à son niveau : «Mais je suis dégoûté par ton attitude allant jusqu'à bete te hisser à mon niveau en disant que nous étions tous les deux d'anciens collaborateurs de Wade. Vraiment déçu. Venant de toi...la vie est pleine de surprises. »

Bref, la rupture est définitivement consommée entre Baldé et Diockou.
Afrique Connection






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image