leral.net | S'informer en temps réel

Remy Ngono, chroniqueur sportif à RFI : «32 milliards pour une arène, alors que Léopold Senghor est un champ de patates…»


Rédigé par leral.net le Lundi 11 Avril 2016 à 18:40 | | 14 commentaire(s)|

Remy Ngono, chroniqueur sportif à RFI : «32 milliards pour une arène, alors que Léopold Senghor est un champ de patates…»
Après l’artiste Guigui qui s’est offusquée des 32 milliards investis pour l’érection de l’arène nationale, le chroniqueur sportif à RFI, Remy Ngono, est revenu à la charge. Le fantasque journaliste qui avait demandé aux dirigeants du foot européen de rembourser les Ballons d’Or détournés à Samuel Eto’o, dit ne pas comprendre la décision de Macky Sall et son gouvernement de destiner 32 milliards de francs Cfa à une arène de lutte. Alors que le Sénégal, «une nation de football et qui fait partie du premier chapeau pour le tirage des éliminatoires de la Coupe monde, reçoit dans un champ de patates qui s’appelle Léopold Sédar Senghor». Suffisant pour qu’il décerne un carton rouge au président sénégalais et son gouvernement sur les ondes de la radio mondiale. «32 milliards pour une arène de lutte traditionnelle où les gens vont se battre. C’est inadmissible. Son gouvernement avait dit qu’il voulait faire du gazon naturel au stade Demba Diop, mais le problème est qu’ils n’ont pas les moyens. Ils n’ont pas l’argent pour le gazon, mais ont des milliards pour une arène. Le Sénégal, quatrième nation africaine de football du dernier tirage de la Fifa, joue dans un enclos», a déploré Rémy Ngono hier, en direct de Radio foot international.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image