leral.net | S'informer en temps réel

Rencontre Wade-Gackou : Ça grince des dents au Pds

C'est Le Quotidien qui livre l'information. Les audiences de Wade avec des leaders de parti de l'opposition ne sont pas du goût de tout le monde au Parti démocratique sénégalais. Si les uns approuvent à l'instar de Farba Senghor, d'autres n'applaudissent guère.


Rédigé par leral.net le Mercredi 3 Février 2016 à 10:19 | | 18 commentaire(s)|

Pour le moment, indique le journal, les mécontents expriment leur désaccord dans l'anonymat, reprochant à leur secrétaire général national sa démarche. En effet, ils sont contre le fait que Me Wade reçoit les opposants comme Malick Gackou pendant qu'ils font des pieds et des mains à Dakar pour faire face au régime de Macky Sall et luttent farouchement pour la libération de Karim Wade. Ce, d'autant que l'on évoque un plan B du pape du Sopi qui ne serait pas envisagé avec un responsable du Pds.

A l'opposé, Farba Senghor trouve ces audiences à Versailles tout à fait normales. "Il faut être fier de telles rencontres", lance-t-il. Pour lui, "le temps est venu de créer un grand pôle qui va faire face à Macky Sall puisque tout le monde est d'accord qu'un seul parti ne peut gagner une élection présidentielle au Sénégal". M. Senghor estime donc que ces rencontres entre son mentor et les leaders de partis de l'opposition ne doit pas créer de frustrations chez les responsables du Pds. Ce, même si la manière de faire pour la réunification des forces de l'opposition est à parfaire. "Le cadre de concertation est bon, mais c'est insuffisant pour faire face à Macky Sall. Il faut un cadre plus large. Il faut qu'on dépasse les clivages entre partis de l'opposition. J'invite Idrissa Seck, Cheikh Bamba Dièye et Mamadou Diop Decrois à se rapprocher également de Wade. Le moment venu, il y aura un candidat naturel qui sera choisi", a-t-il dit dans les colonnes du journal.






Hebergeur d'image