leral.net | S'informer en temps réel

Rends le tablier Mimi, devant l'impossible nul n'est tenu ! - Fall Madéré

Rends au président sa primature. Ton sort a été scellé depuis belle lurette. Ton échec devant le maire Khalifa sall à Grand yoff, n'est que le prétexte pour légitimer ton éviction. Quand nous parlions des manœuvres de Marieme et des Makyages du président, au moment où tu semblais minimiser l'acharnement inexplicable contre ta pauvre personne, sans moyens considérables de défense, nous savions déjà chère sœur, que ton heure avait sonnée.


Rédigé par leral.net le Vendredi 4 Juillet 2014 à 14:47 | | 3 commentaire(s)|

Rends le tablier Mimi, devant l'impossible nul n'est tenu ! - Fall Madéré
En te mettant à la fois, en face et contre l'actuel maire de Dakar, tes partisans savaient que tes chances de battre le successeur de Pape Diop étaient Inexistantes. Monsieur Khalifa Sall à un capital de sympathie très enviable.
Rien ne te lie à Grand yoff, que je sache, si ce n'est une maison, paraît - t'il !
Quel est est le kaolackois qui ignore ta famille dans le Saloum ? Tes grands parents
Elhadj Alioune Sow, Mame Souba Sarr, la famille Madiwou Toure ? L'origine familiale est un atout très important en politique, surtout pour des élections locales.
Que diable faisais tu à grand yoff à briguer une aussi petite localité ?
Un raccourci certainement pour arracher la mairie de Dakar des mains du désormais khalif de Dakar ? Non, ce choix n'était pas pertinent, pas du tout alors!

Je suis parmi les plus grands pourfendeurs du MACKY, mais je me suis toujours retenu de te combattre, au contraire, je t'ai toujours défendu contre cette encombrante famille présidentielle qui voulait te détruire après t'avoir utilisée dans l'accomplissement de sales besognes. Je sais que tu n'étais pas mauvaise. Je sais de toi, une battante, je sais de toi également une femme digne et intègre. Mais toutes ces qualités n'ont plus aucune importance, dans un régime dirigé par un certain MACKY Sall. Pour rappel, Jamais dans l'histoire politique du Sénégal, un ministre de la justice ne s'était montré aussi partisan, aussi bavard aussi médiatisé. La traque des biens supposés mal acquis est terminée, à part KARIM WADE wade et madame Aida diongue, plus personne. Ton successeur à la tête du ministère de la justice ne fait actuellement que le contraire de ce que tu faisais. Tu emprisonnais, lui, il libère !
Enfin, tu as raté l'occasion de servir Kaolack, de reconstruire cette imposante maison en coquillage ( Keur Pa alioune Sow ) laissée en ruine par ses héritiers, tu as raté l'occasion de ressusciter la mythique salle de cinéma Rio, qui fut l'un des joyaux laissés par ton grand père, enfin tu as raté l'occasion de nous épargner d'avoir une Kaolackoise de souche, à l'image des perdants comme Affe Loum, Elhadj Diouf et d'autres comme eux, dont les parents et familles sont connus de tous les natifs de Mbosse coumba djiguene .

Ps: le tutoiement, c'est le frère qui s'adresse à sa sœur






Hebergeur d'image