leral.net | S'informer en temps réel

Renforcement du Parc de Dakar Dem Dikk : Les longues attentes au niveau des arrêts bus, bientôt un mauvais souvenir


Rédigé par leral.net le Dimanche 31 Juillet 2016 à 22:53 | | 1 commentaire(s)|

Rester des heures au niveau d’un arrêt à attendre un bus sera bientôt un mauvais souvenir pour les Dakarois. En effet, si on en croit les déclarations du Dg de Dakar Dem Dikk, cette entreprise de transport public qui roulait avec 24 lignes va passer à 38. Me Moussa Diop qui réceptionnait une soixantaine de bus en fin de semaine a fait savoir que ces véhicules font partie du projet de l’entreprise qu’il dirige et qui a comme ambition d’arriver à un lot de 475 bus d’ici au mois d’Aout.
« Nous considérons que la haute banlieue ne doit pas être oubliée, c’est la raison pour laquelle, en coordination avec le Cetud qui est chargé de la régulation du trafic dans la région de Dakar, nous avons pu avoir 38 lignes, des bus qui iront jusqu’à Keur Massar, Niague, Niakourab… c’est cela aussi faire participer la banlieue à l’émergence », a expliqué Me Diop.
Ce dernier d’ajouter, dans la foulée que le 20 du mois prochain, les bus inter urbains dénommés Sénégal Dem Dikk vont être réceptionnés. Ces bus qui seront climatisés vont partir de Dakar vers les régions et vont allier sécurité et confort. « Attendre un bus tant qu’il n’est pas plein pour partir, ça ne sera pas le cas avec Sénégal Dem Dikk. On n’attendra pas la veille des évènements religieux comme la Tabaski ou la Korité pour augmenter les tarifs, on ne prendra pas la population en otage », a-t-il dit.
Cependant, le Dg de Dakar Dem Dikk précisera que « la priorité c’est l’urbain, il faut que les Dakarois sachent que toutes les vingt minutes, ils pourront avoir un bus », a-t-il précisé. A l’en croire, les nouveaux bus seront adaptés aux personnes à mobilité réduite. Et de renseigner que, « un tiers de ces bus seront équipés de rampes pour les personnes qui se déplacent en chaises roulantes » ce qui est « inédit », selon lui. Il n’a pas manqué de dire la détermination de l’entreprise à privilégier ces personnes à mobilité réduite : «Si je dois faire une discrimination positive je la ferai, et la décision est quasiment prise, les premiers à être recrutés au niveau des receveurs à Dakar Dem Dikk, ce sont les personnes handicapées, il faut leur donner une chance».
Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image