leral.net | S'informer en temps réel

Réplique : La Mairie de Thilogne recadre les partisans de Farba Ngom


Rédigé par leral.net le Mardi 12 Juillet 2016 à 18:34 | | 4 commentaire(s)|

Réplique : La Mairie de Thilogne recadre les partisans de Farba Ngom
Après la sortie musclée des partisans de Farba Ngom pour apporter la lumière sur le problème du « riz de Thilogne », la mairie de cette localité du « Bosséa » n’a pas attendu longtemps pour apporter une réplique aux partisans de Farba Ngom, Amadou Yéro Ba et Cie.
Pour rappel, lors d’un point d’un presse tenu dimanche chez Farba Ngom, le maire de Oréfondé, Amadou Yéro Ba accusait la mairie de Thilogne d’avoir distribué avec inélégance les vivres octroyés aux religieux de la commune, mettant tout sur le compte de Sidy Kawory dit Youssouph Dia, maire de Thilogne.

Ainsi, la réponse du berger à la bergère n’a pas tardé car le conseil municipal de Thilogne réplique. Par la voix du premier adjoint au maire, Amadou Alassane Sow alias Zorro la municipalité de Thilogne donne sa version par rapport à la distribution. Monsieur Sow balaie d’un revers de main les accusations du maire de Oréfondé, Amadou Yéro Ba qui a soutenu que la racine du mal serait dans la manière de distribution.

Pour Amadou Alassane Sow, il s’agissait pour la mairie de Thilogne d’acheminer juste les vivres chez les religieux car la répartition avait déjà été effectuée par Farba Ngom, chose qui a été faite comme à l’accoutumée.
Monsieur Sow d’ajouter que la manière de distribution n’a connu aucune souffrance mais plutôt la quantité qui est jugée insuffisante venant du président de la République comme l’aurait annoncé Farba Ngom au début.

Le maire Youssouph Dia contacté par nos soins confirme les propos de son adjoint. Selon le maire de Thilogne, le renvoi des vivres s’explique par l’insuffisance de la quantité offerte aux religieux de Thilogne qui souhaiteraient beaucoup plus de privilèges et de considération à leur égard de la part de son excellence, le Président Macky Sall.

Rappelons que Farba Ngom devient de plus en plus impopulaire dans la Fouta, plus particulièrement dans le «Bosséa» où les militants et responsables de l’Apr ne veulent plus le voir déployer ses activités politiques. Ils l’accusent d’installer la division pour mieux asseoir son influence auprès du président de la République et de mettre en mal les apéristes locaux avec les populations en distribuant de l’argent par-ci par-là tout en dénigrant systématiquement les responsables qui gênent son ascension. Quoi qu’il en soit, les langues se délient petit à petit et, de plus en plus les militants ne craignent plus de dénoncer les activités de cet intrigant qui a fini d’empoisonner l’atmosphère dans l’entourage immédiat du Présiddent Macky Sall.

source : lasenegalaise.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image