leral.net | S'informer en temps réel

Réplique de Matar Diop de l’Apr Pikine à Niokhobaye Diouf : « Il mène un combat inutile contre Abdou Karim Sall et Abdoulaye Thimbo »

La sortie, dans la presse, de Niokhobaye Diouf contre le maire de Pikine, Abdoulaye Thimbo, et le Directeur de l’Artp, Abdou Karim Sall, n'est pas du goût du chargé de communication de l’Alliance pour la République dans le département de Pikine, Matar Diop. Il n'a pas usé de la langue de bois pour désapprouver, dans les colonnes de Grand Place, le geste de son camarade de Mbao.


Rédigé par leral.net le Vendredi 5 Juin 2015 à 10:07 | | 0 commentaire(s)|

Réplique de Matar Diop de l’Apr Pikine à Niokhobaye Diouf : « Il mène un combat inutile contre Abdou Karim Sall et Abdoulaye Thimbo »
"Le Directeur de la Protection de l’enfance et des groupes vulnérables, Niokhobaye Diouf, doit apprendre à respecter ses camarades apéristes, notamment, le maire Abdoulaye Thimbo, et Abdou Karim Sall". Ce sont les mots employés par le chargé de communication de l'Apr dans le Département de Pikine, Matar Diop,pour fustiger la sortie de son frère de parti. Le 3ème adjoint au maire de ladite localité estime que M. Diouf tape dans le vide et se livre à des accusations gratuites contre le coordonnateur départemental du parti. « Il ferait mieux de se rapprocher des gens, de participer aux activités du parti et d’arrêter de tirer sur ses camarades par presse interposée. S’il a quelque chose à dire, il connait le chemin et les instances du parti. Abdoulaye Thimbo, qui est le Coordonnateur départemental du parti, est ouvert à tout le monde, à plus forte raison les responsables du parti. M. Diouf gagnerait plus à venir lui parler que d’utiliser la presse pour l’attaquer », a-t-il martelé.

Le Directeur de la protection de l’enfance et des groupes vulnérables semble oublier, selon le sieur Diop, que le maire de la ville et le directeur de l’Artp ont sué sang et eau durant des moments de braise de l’Alliance pour la République. « Comment peut-il maintenant contester la légitimité du premier magistrat de la ville de Pikine ou la représentativité du coordonnateur de Mbao ? Il est allé jusqu’à les qualifier de bande de minorité qui entretient des militants devenus alimentaires et dépendants. Ce qui est malhonnête et irresponsable de sa part. Ainsi, pour la réélection du Président Macky Sall, j’invite tout de même à taire les querelles, à ressaisir et de rentrer dans les rangs du parti pour qu’ensemble on puisse travailler à la réélection du Président, dès le Premier tour de la Présidentielle", recommande-t-il.






Hebergeur d'image