leral.net | S'informer en temps réel

Réplique du maire de Thiès au président de Rewmi : Talla Sylla raille Idy

Le maire de Thiès n’a pas trop attendu pour répondre au président de Rewmi qui l’accuse d’avoir répondu à l’appel du chef de l’Etat sur le dialogue national. Talla Sylla a fait dans la raillerie en déclarant que « c’est l’absence des autres qui doit faire débat ».


Rédigé par leral.net le Mardi 28 Juin 2016 à 10:26 | | 16 commentaire(s)|

Invité au « Ndogou républicain » offert par le responsable de l’Alliance pour la République (Apr) de Thiès-Nord, Lamine Aysa Fall, le maire de Thiès, Talla Sylla, a répondu à ceux qui s’interrogent sur sa présence au Palais lors de l’ouverture du dialogue national. Affirmant que « c’est l’absence des autres qui doit faire débat », flinguant Idrissa Seck sans le nommer. « Je fais partie des personnes qui ont répondu à l’appel du président de la République lors de l’ouverture officielle du dialogue national. A mon retour, des personnes m’ont interpellé pour me demander : « Pourquoi tu as répondu à l’appel du Président, alors que lui (Ndlr : Idrissa Seck) n’a pas répondu ». Je rétorque : « « Il fallait me demander pourquoi je suis allé et lui non ».

Pour dire, selon le président du mouvement citoyen Fal askan wi, « c’est trop long de demander à tous ceux qui ont participé au dialogue national pourquoi ils ont répondu, parce que tout le monde y était ». Il cite : « Les familles religieuses ont répondu, les syndicats, la société civile, le secteur privé, les partis politiques sont également allés répondre sauf trois partis seulement. Il faut donc demander à ces derniers pourquoi ils n’ont pas participé au dialogue national ».

Pour l’édile de Thiès, le Sénégal a besoin que toutes les forces de sa Nation se retrouvent autour d’une table. N’empêche, poursuit le maire de Thiès : « Ceux qui sont allés n’ont pas perdu leur conviction. Les gens peuvent garder intactes leurs convictions et même leur capacité d’indignation, mais changer de mode de restitution de leurs convictions pour les coller aux réalités de notre pays. Il s’agit de vivre en pays et en sérénité. « Sama koudou nak dou rathieu loudoul diam », a martelé Talla Sylla qui soutient que sa présence aux côtés du responsable de l’Arp de Thiès-Nord est la version locale du dialogue national.






Hebergeur d'image