leral.net | S'informer en temps réel

Réponse à M. Ousmane Sonko du Pastef : Epargnez-nous de vos leçons mal apprises sur la diaspora!


Rédigé par leral.net le Mercredi 9 Novembre 2016 à 13:07 | | 2 commentaire(s)|

 
 C’est avec une certaine lassitude que j’ai lu la réaction du leader du Pastef à propos du discours prononcé par le Président de la République en Pologne.
 
Les bases rudimentaires pour quelqu’un qui aspire à devenir une référence en politique dans notre pays, sont de s’abstenir sur des sujets qu’il ne maîtrise pas.
 
Etre opposant ne devrait pas vous départir de votre faculté d’analyse objective sur des sujets importants et de surcroit assez sensibles.
 
Pour rappel, au lendemain de son élection, le président a érigé la diaspora sénégalaise comme 15ème Région et sans risque de me tromper cette décision a été saluée par toute la diaspora sénégalaise.
 
Sur presque 3 millions de Sénégalais vivant à l’extérieur, certains auront réussi leur émigration, malheureusement pour d’autres cela n’aura pas été le cas.
 
Ceux que le Président a nommément cités en Pologne constituent des références dans leur domaine, d’autres compatriotes le sont dans d’autres secteurs.
 
Dans la région de Matam, de Tambacounda et dans mon Joal Fadiouth natal, des références ne manquent forcement pas, car a grace a cette emigration ils ont construit et développé leur terroir.
 
Quand nous quittions notre cher pays, chacun de nous avait ses raisons qui ont du coup influé sur son point de chute. Donc, tous les pays du globe demeurent des destinations de qualité et de grace mettez les phrases du président dans leur contexte.
 
Ce que notre cher président a dit en Pologne, il l’a repete dans plusieurs pays qu’il a eu a visiter car étant conscient des retombes financières, des opportunités de développement local et de formation etc…..que celle ci genere.
 
Je citerais l’exemple des 900 milliards envoyés chaque année par nos soins.
 
Je terminerais pour vous dire M. Ousmane Sonko d’ arrêter d’ embrouiller les sénégalais, car toutes vos supposées questions tentent d’entretenir un flou visant à faire croire que la prise en charge des problèmes de l’emigration sénégalaise relève d’une approche à géométrie variable de la part de nos gouvernants actuels. Ce qui est totalement en déphasage avec la réalité.
 
 
Fraternellement
 
Victor Ndong
Charge Communication APR Benelux






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image