leral.net | S'informer en temps réel

Reprise des activités de l'usine de traitement de l'eau: La vie reprend à Keur Momar Sarr

La remise en marche de l’usine de traitement de l’eau de Keur Momar Sarr, dans le département de Louga (Nord), a démarré jeudi avec l’activation de deux des quatre pompes de l’infrastructure, a appris l’APS sur place.


Rédigé par leral.net le Vendredi 1 Novembre 2013 à 11:26 | | 2 commentaire(s)|

Reprise des activités de l'usine de traitement de l'eau: La vie reprend à Keur Momar Sarr
L’activation de la première pompe a eu lieu, peu après 17 heures. La seconde l’a été une heure après, consacrant la reprise effective des activités de l’usine arrêtées, mardi, pour cause d'installation d'une nouvelle conduite.

Quelque 80 ouvriers se sont relayés sur le site pour installer le tuyau depuis le début des travaux effectués sous la direction de DEGREMONT, l’entreprise française qui a confectionné la nouvelle pièce.

Les travaux d'installation de cette nouvelle conduite ont démarré mardi conformément au planning établi par les responsables de la Société nationale des eaux du Sénégal (SONES) et de la Sénégalaise des eaux (SDE). ''La phase la plus difficile qui consistait à présenter et à poser la pièce s’est bien passée'', a notamment déclaré un peu plutôt, EL Hadj Ada Ndao, directeur des travaux de la SONES.

La fin des travaux doit en même temps consacrer le retour dans les prochaines heures de la distribution de l’eau dans la capitale sénégalaise dont plusieurs quartiers en ont été privés en raison de la pause de la nouvelle conduite.

''La distribution de l'eau courante doit pouvoir être effective à Dakar au plus tard vendredi, avec la remise en marche imminente de l'usine de traitement de l'eau de Keur Momar Sarr'', a confirmé à l’APS, Anta Seck, directrice générale de la SONES.

L’endommagement de cette conduite aujourd’hui remplacée avait provoqué l’arrêt à partir du 12 septembre du fonctionnement de cette usine d’où provient 40 % de l’eau consommée dans la région de Dakar.

Il s’en était suivi une pénurie d’eau sans précédent dans Dakar et sa région, d’autant qu’une première pièce de rechange installée sur le site avait explosé dans une tentative de remise en eau. Six parmi les ouvriers avait été blessés.

La gravité de cette crise avait d’ailleurs poussé le chef de l’Etat, Macky Sall, à se rendre sur le site de l’usine pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux. Vêtu de l’uniforme des militaires, le président Sall y avait été convoyé à bord d’un hélicoptère de l'armée de l’air.

Macky Sall avait tenté de rassurer les populations dont certains avaient commencé à exprimer leur colère dans les rues, en brulant des pneus. Il avait invité les consommateurs à faire preuve de patience, soulignant que les ouvriers faisaient de leur mieux pour un retour rapide de la distribution de l’eau courante.

Un discours qui avait tranché d’avec celui tenu sur le site la veille par le Premier ministre Aminata Touré. Le chef du gouvernement avait fait part de l’engagement des pouvoirs publics à situer les responsabilités dans cette crise, évoquant la possibilité de rompre le contrat liant l’Etat du Sénégal à la société privée chargée de la distribution de l’eau.

Dans la foulée, l’Etat du Sénégal a sollicité l’appui de la France pour résoudre ce problème. Degrémont, l’entreprise française qui avait construit l’usine de Keur Momar Sarr, est ainsi chargée de confectionner en France même, la nouvelle conduite qui vient d’être installée.

APS






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image