leral.net | S'informer en temps réel

Réréfendum : Les femmes entrepreneures prêchent la bonne parole


Rédigé par leral.net le Dimanche 6 Mars 2016 à 15:51 | | 0 commentaire(s)|

La journée de consultations gratuites initiée par l’Association des Femmes pour la promotion Economique et Sociale(AFEPES) a vécu, ce week-end, au Centre Socio-Culturel de la Commune de Dieuppleul-Derklé. Cette première édition du genre s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme prévue, ce 08 Mars. Au terme des consultations, quelques 300 personnes ont été reçues. Des pathologies comme les cancers féminins (du col de l’utérus et du sein), l’hypertension artérielle et le diabète ont été les principaux motifs de consultation. "Cette journée a un enjeu très important. Nous voulons l’initier à la veille de la journée mondiale dédiée à nous, femmes du monde. Nous sommes de ceux qui pensent qu’on ne peut pas bâtir le développement avec des gens malades et, en collaboration avec l’association des professionnels de la Santé, nous entendons jouer notre partition. Les maladies cardio-vasculaires (diabète, hypertension) et les cancers (sein et col de l’utérus) font des victimes chez la gent et que leur traitement restent onéreux. Face au manque de moyens criards, nous allons les aider en les informant et les sensibilisant ", a déclaré la Présidente de l’AFEPES, Adja Oulimata Dioum, qui lance un appel à la classe politique sénégalaise. "Au Sénégal, tout est politique. Nous sommes saturées de politiques. Aujourd’hui, nous femmes entrepreneures, lançons un vibrant appel pour la pacification de l’espace politique sénégalais. Il faut que les acteurs politiques se parlent, taisent les querelles qui ne nous grandissent pas. Le développement ne peut surgir dans un environnement où les rapports entre les hommes restent délétères. Qu’ils acceptent de parler 30 % de politique et 70% d’économie pour l’intérêt majeur du peuple sénégalais souverain", s’explique Madame Dioum.






Hebergeur d'image