leral.net | S'informer en temps réel

Respect, peuple du Sénégal !

Là où l’on craignait le pire, le meilleur a surgi, majestueux, éblouissant, et il se nomme Sénégal. Dimanche dernier, une demi-heure à peine après la clôture du scrutin, radios et télévisions ont commencé à égrener les résultats, livrés en direct par leurs correspondants, depuis les bureaux de vote. De Podor à Ziguinchor, de Louga à Tambacounda, les chiffres pleuvaient, et chaque citoyen pouvait faire lui-même ses comptes. On passait de Saint-Louis à Bruxelles, de Kaolack à Libreville, de Thiès à Paris, de Kolda à Malabo… au rythme du choix des Sénégalais, dans une transparence qui ne laissait aucune chance à des manipulations douteuses.


Rédigé par leral.net le Samedi 31 Mars 2012 à 11:23 | | 0 commentaire(s)|

Respect, peuple du Sénégal !
Peu après 21h 30, les présentateurs livrent la dépêche de la délivrance : « le président Abdoulaye Wade vient d’appeler Macky Sall au téléphone pour le féliciter de sa victoire ». Le profond soupir que pousse alors le peuple sénégalais s’entend partout en Afrique, et même au-delà des mers. Quel soulagement ! Quel bonheur ! C’est à vous donner envie d’être Sénégalais !

Ce dimanche 25 mars 2012 est un de ces jours que l’Histoire, jamais, n’oublie. Respect ! Profond respect pour ce peuple, qui ne peut imaginer quel immense service il vient de rendre à l’Afrique.

Continent du pire, si souvent malmené par le sort, trop souvent abaissé, avili par l’indignité de quelques-uns de ses dirigeants politiques, l’Afrique, en une nuit, peut aussi afficher le meilleur, et c’est, ici, le Sénégal, fier, digne et debout !

Vous-imaginez-vous que si Abdoulaye Wade avait, comme certains, défiguré la Constitution de son pays, pour une proportionnelle de convenance, il aurait été déclaré vainqueur de cette présidentielle, puisqu’il est arrivé en tête au premier tour ?

Les Sénégalais viennent de déployer, devant l’Afrique, toute la chaîne électorale, avec les bons, les seuls ingrédients qui concourent à la crédibilité d’un scrutin. De véritables travaux pratiques, que certains Etats africains auraient tort de feindre d’ignorer.

Enfin, il y a l’élégance du perdant. Abdoulaye Wade. Maître Wade !... Si vous exigez des excuses, on ne saura vous les refuser ! Certes, personne n’oublie les drames et les psychodrames de ces derniers mois. Toute cette tension, ces morts, cette angoisse !… On vous suspectait du pire. Mais, au bout du processus, l’amour pour votre peuple a pris le dessus. Respect ! Respect et merci d’avoir ainsi indiqué aux dirigeants africains le chemin de l’honneur

Chronique de Jean-Baptiste Placca (Rfi)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image