leral.net | S'informer en temps réel

Restons concentrés ! (par Amadou Tidiane Wone)


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Août 2016 à 11:26 | | 12 commentaire(s)|

Restons concentrés ! (par Amadou Tidiane Wone)
« Lorsqu’une affaire vous dérange, il faut créer une affaire dans l’affaire. Et, au besoin, une affaire dans l’affaire de l’affaire. Jusqu’à ce que tout le monde oublie l’affaire », aurait dit en substance l’ancien Ministre de l’intérieur de France, Charles Pasqua. On pouvait ne pas l’aimer, mais c’était un artiste dans son genre… Sous nos tropiques et dans notre très cher pays, il semble que des apprentis sorciers s’y essayent. Avec moins de doigté et de finesse cependant. Alors restons concentrés !
Rien ne nous fera oublier que, sur les milliers de milliards envolés ou volés, selon Monsieur le Ministre d’Etat Amath DANSOKHO, cinquante (50) seulement ont été recouvrés. Selon plusieurs autorités, dont Monsieur le Garde des sceaux, Ministre de la Justice. C’est peu. Très peu. Insignifiant même. D’autant plus que l’on aimerait savoir sur qui ont été recouvrés ces cinquante milliards. Et aussi par quelle voie ils ont été perçus et reversés au Trésor public.
De même, nous continuerons à chercher la vérité sur les informations qui circulent, relativement aux milliards de notre pétrole, ainsi que sur les sommes encaissées suite à des transactions consécutives aux différents arbitrages sollicités par le Gouvernement du Sénégal dans nos contentieux miniers. A cet égard, il est étonnant de n’entendre vraiment sur ces questions, que des Hauts fonctionnaires de l’Etat (suspendu ou limogée) et quelques personnalités de la Société civile. Il est vrai, au demeurant, que les élections en cours au Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT) préoccupent davantage les états-majors politiques que la tragique porosité de nos finances publiques. Sous ce rapport, où sont les pourfendeurs véhéments du Sénat d’alors, « institution inutile et coûteuse » selon leurs propos de l’époque ? Il est vrai, qu’entre-temps, certains sont devenus vizirs à la place des vizirs… Par contre il est à se demander ce que font,dans cette galère, les votants du NON au référendum ?De l’inconséquence en politique...Thiey Yallah !
Nous n’oublions, pas non plus, les critiques acerbes sur la « gestion patrimoniale, familiale et clanique ». Leurs auteurs se sont enfermés dans un silence assourdissant et… coupable ? Le temps jugera.
En attendant, il est temps de s’organiser. Face à un pouvoir dont la surdité n’a d’égal que son oubli du chemin parcouru. Face à une opposition dont on ne comprend pas le silence sur des questions majeures, ni sa division et son morcellement face aux traques et inquisitions jusque dans la vie privée de certaines personnalités qui s’en réclament. Face aux difficultés sans nom que vivent les plus démunis parmi nous, en dépit des discours convenus de nos autorités, il est temps de s’engager dans une troisième voie. Celle de l’exigence et de l’intransigeance.si les mots ont encore un sens.
C’est après une réflexion approfondie que je suis parvenu à la conviction que nous devons exiger de notre classe politique et de leurs principaux acteurs un plus grand respect. Respect de nos intelligences, de nos valeurs, et surtout des privilèges que nous leurs consentons pour nous servir… Car, il apparaît que la politique, sous nos tropiques, est en perte de sens. Elle a oublié son objet et se perd dans ses moyens. Et il est devenu urgent de se concentrer sur les vraies racines du mal. Sinon aucune alternance, dans l’ordre actuel des choses, ne sortira notre pays de l’ornière. Après des échanges en profondeur avec plusieurs compatriotes, à tous les niveaux sociaux et professionnels, nous allons lancer dans un premier temps, LE FORUM DES EXIGEANTS. Un forum dont la mission essentielle est de taper sur la table et de refuser de se laisser balader par les caprices de l’actualité. Surtout celle fabriquée pour nous distraire. Un front pour exiger le respect de la chose publique et la promotion de la vertu dans la conduite des affaires de notre pays. Nous allons mettre en œuvre une méthodologie et un plan d’action pour mettre la pression sur les gouvernants, et ceux qui aspirent à le devenir, afin qu’ils s’acquittent des missions qui leurs sont confiées. Servir son pays est, en soi un privilège. Il est inconvenant d’en abuser pour…se servir. Tout simplement. Le retour de la simple morale au cœur de la conduite des affaires publiques est incontournable. Il faut se donner les moyens de l’exiger, et même de l’imposer. Il y’a des actes et propos inconcevables dans une société organisée. Donnons-nous les moyens d’y mettre fin. Il y’a des postures et des impostures qu’il faut éradiquer. Définitivement.
Certains trouveront cela prétentieux. On verra bien. Que chacun, pour ce qui le concerne apporte sa pierre à la construction de ce magnifique pays. C’est cette modalité là que nous avons choisie.
Que ceux qui souhaitent être informés de notre agenda nous contactent : wat6613@outlook.fr
Restons concentrés ! Le Sénégal vaut plus. Et mieux.

Amadou Tidiane WONE
woneamadoutidiane@gmail.com







Hebergeur d'image