leral.net | S'informer en temps réel

Restrictions de visites: Khalifa Sall se "mutine" à Rebeuss, ses avocats accusent l’Administration de séquestration


Rédigé par leral.net le Mardi 16 Mai 2017 à 08:48 | | 0 commentaire(s)|

Restrictions de visites: Khalifa Sall se "mutine" à Rebeuss, ses avocats accusent l’Administration de séquestration
Le maire de Dakar Khalifa Sall a, depuis hier, décidé de plus recevoir de visites à la prison de Rebeuss. Une révolte contre les "restrictions sur ses droits de visite". «Au début ; on disait que Khalifa Sall avait le droit de recevoir toutes ses visites. En avançant, ils ont pensé réduire à 20, ensuite à 10. Est-ce que demain, on ne pourrait pas en arriver à zéro", a déclaré hier, à la presse Me El Hadji Mamadou Ndiaye. En outre, signale ce conseil de Khalifa Sall, "les discussions avec ses hôtes ne passeront plus par contact direct mais au parloir".

"J’avais alerté en disant qu’il était en séquestration. Ramener le nombre des visites à 10 et trier sur le volet ceux qui doivent le voir, c’est une atteinte à ses droits. C’est pourquoi nous comprenons sa position de refuser de recevoir des visites dans ces conditions-là», déclare pour sa part, Moussa Taye, conseiller du maire de Dakar.

"Il ne peut même pas recevoir ses collaborateurs les plus proches, alors qu’il est le maire de Dakar. Il a le droit de recevoir ses collaborateurs, notamment ses adjoints. On lui interdit manifestement de les recevoir. Et cela, à la longue, peut paralyser le fonctionnement de la ville de Dakar", prévient Me Ndiaye. Les avocats de Khalifa Sall comptent user de toutes les voies pour casser les mesures restrictives prises par l’administration.

(Source : Vox Populi)
 








Hebergeur d'image


Hebergeur d'image