Leral.net | S'informer en temps réel

Résultats des législatives : majorité absolue pour le PS et ses alliés

le 17 Juin 2012 à 18:59 | Lu 637 fois

Résultats des législatives : majorité absolue pour le PS et ses alliés
- La gauche remporterait 341 sièges. Sans surprise, la gauche remporte la majorité absolue des voix avec 341 sièges sur 577, selon une estimation d'Ipsos-Logica Business Consulting pour Le Monde, Radio France et France Télévisions. Arrivée en tête du premier tour avec 46,7 % des voix, contre 34,1 % à la droite, les forces de gauche transforment l'essai.

- Majorité absolue pour le PS. Selon les estimations de notre partenaire Ipsos, le PS obtient à lui seul 291 sièges, soit deux de plus que les 289 qui constituent la majorité. Ses alliés proches, Mouvement républicain et citoyen (MRC) et Parti radical de gauche (PRG), complètent cette majorité, avec respectivement 5 et 12 sièges. Le groupe socialiste est donc largement majoritaire, et n'a pas besoin des voix de ses alliés écologistes et Front de gauche.

- EELV en force. Selon nos estimations, les candidats EELV obtiendraient 20 sièges à l'Assemblée. C'est un beau succès pour le parti après le mauvais score de sa candidate à la présidentielle. Bénéficiant d'accords avec le PS, les Verts passent dont de 4 à 20 sièges, soit 5 de plus que nécessaire pour obtenir un groupe.

- L'UMP en difficulté. Avec 212 sièges, selon Ipsos, l'UMP fait un score plutôt correct. En 2007, le PS n'avait obtenu que 186 sièges après sa défaite à la présidentielle. Le parti est cependant relégué à l'opposition, et on reste loin des 328 députés UMP et Nouveau Centre sortants. Le score des personnalités de l'UMP est l'un des autres enjeux de la formation dirigée par Jean-François Copé, dans l'optique de la bataille pour la direction du parti. Plusieurs figures sont en difficulté, dont Nadine Morano, Thierry Mariani ou Frédéric Lefebvre.

- Des députés FN ? Le FN pourrait avoir deux députés, selon les estimations de l'Ipsos. Marion Maréchal-Le Pen, petite-fille du fondateur du FN, arrivée en tête au premier tour à Carpentras (Vaucluse), pourrait être élue. Gilbert Collard est en tête des premiers dépouillements dans sa circonscription du Gard. Le FN aurait entre 2 et 4 députés, selon Ipsos.

- Une abstention record. Avec un taux, à 20 heures, qui devrait atteindre environ 44 % des voix, l'abstention semble partie pour être la plus élevée de l'histoire des législatives. Au premier tour, dimanche 10 juin, l'abstention avait atteint 42,77 % des voix. Au second tour de 2007, elle était de 40,02 %. C'est dans les départements des Alpes-Maritimes et du Bas-Rhin que l'abstention est la plus élevée, avec respectivement 35,45 % et 36,14 % de participation à 17 heures.

- Le MoDem dépendant du score de Bayrou. La performance du MoDem, qui ne comptait que trois députés dans l'Assemblée sortante, dépend en grande partie du sort de son président, François Bayrou. Ce dernier, confronté à une triangulaire périlleuse, devrait avoir du mal à sauver son siège dans la 2e circonscription des Pyrénées-Atlantiques, où il est élu depuis 1988. Le leader centriste perdrait ainsi son seul mandat national. Dans le même département, Jean Lassalle était également dans une situation compliquée. L'autre député du MoDem, Abdoulatifou Aly, à Mayotte, a été balayé au premier tour avec seulement 127 voix (0,82 %).

LeMonde.fr