leral.net | S'informer en temps réel

Résumé historique de Birima Ngoné Latyr Fall , Issu de la lignée royale des Fall-Thiendella

Issu de la lignée royale des Fall-Thiendella, l'une des trois grandes branches qui a dirigé le Kajoor depuis le XVIe siècle, Birima Ngoné Latyr Fall, XXVe Damel (roi), a régné dans le Royaume du Kajoor de 1855 à 1859 et a su gagner l'estime de son peuple.


Rédigé par leral.net le Dimanche 31 Octobre 2010 à 21:18 | | 3 commentaire(s)|

Résumé historique de Birima Ngoné Latyr Fall , Issu de la lignée royale des Fall-Thiendella
Birima fut l'une des dernières incarnations de la société Ceddo. Le code du Ceddo, fondé sur le sens de l'honneur, le respect de sa parole et la bravoure est similaire à celui du Samouraï. Cet esprit noble s'interdit la lâchete, le mensonge et la trahison, et Birima en a donné l'exemple.

Généaologie

Birima Ngoone Latyr porte le nom de son grand père paternel, le Damel Birima Fatma Cubb (thioub) qui a règné de 1809 à 1832. Birima Fatma Cubb a épousé une princesse Gelowaar du Saalum nommée Koddu Kumba qui lui a donné le futur Damel Makoddu Koddu Kumba, père de notre héros. Sa mère est la Lingeer (princesse) Ngoone Latyr Faal, fille du Damel Meysa Tend Joor qui a succèdé Birima Fatma Cubb et règna de 1832 a 1855. Après leur séparation, la princesse Ngoone Latyr épouse le très populaire Saaxewar Soxna Mbay Joob. De cette union, nacquit le très célèbre Damel Lat Joor Ngoone Latiir Joob (Lat Dior), frère cadet de Birima. Lat Joor est tombé les armes à la main à la bataille de Dékheulé, le jeudi 27 octobre 1886, avec deux de ses enfants et soixante dix de ses guerriers.

De son cote, Makoddu prend en seconde noces une princesse du Saalum, du nom de Koddu Juuf Yande Njaay (Codou Diouf Yande Ndiaye) avec qui il a le Buur Saalum (roi) Samba Laobe.

Birima est un Geej, ce matriclan qui a donné au kajoor ses plus valeureux Damels. Les Geej sont réputés pour leur bravoure et leur génie militaire. Parmi eux, nous pouvons citer entre autres :

- Latsukaabe Ngoone Jeey (1697-1719)
- Meysa Tend Wejj Si ll (1719-1748)
- Meysa Biige (1748-1763)
- Maajoor (1763-1766)
- Makoddu Kumba Jaarin (1766-1777)
- Birima Fatim Penda (1777-1790)
- Amari Ngoone Ndeela Kumba (1790-1809)
- Birima Fatma Cubb (1809-1832)
- Meysa Tend Joor (1832-1855)
- Birima ngoone latiir ( petit fils ) (1855-1859)
- Lat Joor Ngoone Latiir (1862-1864 et 1882-1886)
- Samba Yaaya Faal (janvier-aout 1883)


.
Le ceddo est un homme d'honneur. Birima est l'incarnation même du ceddo. Il a vécu en ceddo et est mort en ceddo. Ce n'est pas un hasard si les griots chantent ses louanges, bien avant Youssou ndour, en mettant en exergue sa parole, comme un trait de caractère fondamental :

Birima ma ca benn baat ba
Bou wahee rene , ba laa waxaat dewen
(celui qui ne parlait qu'une fois l'an)

A. DIOUF © PiccMi.Com - Le Magazine du Web Sénégalais



1.Posté par kanediallo le 01/11/2010 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci pour l'article , ça nous permet de connaitre notre passé et certaines de nos valeurs que nous avons tendance à perdre

2.Posté par Xalaas le 01/11/2010 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La doctrine de ceddo etait la terreur au Senegal. Les ceddo arrachaient à d'honnetes hommes leurs femmes et aux bergers leurs tropeaux. les ceddo sont comparables aux nazis.

3.Posté par nguénar le 02/11/2010 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est bon parfois de faire des récits historiques pour apprendre à la jeune génération le Sénégal d'hier, toutefois, il faut que nos prétendus historiens se gardent de traverstir l'histoire.

Car, Koddu Coumba , la linguère Guélewar du Saloum épouse de Birima Fatma Thioub dont vous parlez dans l'article, s'appelle véritablement linguère Codou Diouf ( fille de Yandé Ndiaye MBarou NDAO de sang guélewar).

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image