leral.net | S'informer en temps réel

Retard dans la délivrance du récépissé au Mouvement Bess du niakk : Serigne Mansour Sy Djamil indexe le ministre de l’Intérieur

La délivrance du récépissé de Bess du niakk nécessite une reconnaissance administrative. La procédure a été enclenchée si l’on se réfère à la lettre d’indignation envoyée par le président dudit mouvement, Seri­gne Mansour Sy Djamil, au chef de l’Etat Macky Sall. Seulement, les choses traînent au ministère de l’Intérieur. Ce qui n’est pas du goût du leader dudit mouvement.


Rédigé par leral.net le Vendredi 21 Février 2014 à 15:06 | | 0 commentaire(s)|

Retard dans la délivrance du récépissé au Mouvement Bess du niakk : Serigne Mansour Sy Djamil indexe le ministre de l’Intérieur
"Nous avons à cet effet déposé une demande de reconnaissance à la Préfecture de Dakar sous le n° 1525 du 7 mai 2013, laquelle a été transmise au ministère de l’Inté­rieur sous le n° 432", rappelle Djamil à son allié. Dans cette correspondance ayant fait l’objet d’un accusé de réception à la Présidence de la République, le 14 février dernier, le député de Benno bokk yaakaar fustige le fait que le dossier, après vérification, dorme dans le bureau du ministre de l’Intérieur. "Nous avons eu à interpeller monsieur le ministre de l’Intérieur à plusieurs reprises et qui a fini par nous informer que vous-même, monsieur le président de la Ré­pu­blique, lui avez donné des instructions pour nous délivrer le récépissé", lit-on dans la lettre. Serigne Mansour Djamil de regretter que, près de deux mois, il ne reçoit aucune notification en ce sens. Il faut rappeler que Abdou­laye Daouda Dial­lo avait répliqué dans un passé ré­cent à Serigne Mansour Sy Djamil lorsque ce dernier avait qualifié l’Agence d’assistance à la sécurité de proximité (Asp) de "milice privée".

Le Quotidien






Hebergeur d'image