leral.net | S'informer en temps réel

Retard dans le versement des check off : Le Sudes parle de détournement des cotisations syndicales

Le Syndicat unique des enseignants du Sénégal (Sudes) est en rogne à cause d'un "détournement des cotisations syndicales". Le principal accusé dans cette histoire reste le ministre de l'Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ.


Rédigé par leral.net le Jeudi 19 Novembre 2015 à 11:14 | | 1 commentaire(s)|

"Depuis quelques mois, le ministère de l'Economie, des Finances et du Plan s'évertue à accuser un retard de deux à trois semaines dans le reversement mensuel du produit des check off aux syndicats", dénonce Latsouck Guèye dans les colonnes du Populaire. Motif de ces retards ? Les syndicalistes soupçonne qu'il ne s'agisse ni plus ni moins que d'un détournement. "Il y a risque, si l'on y prend garde, que cela atteigne et dépasse le mois ! Ce n'est rien d'autre qu'un détournement de fonds. Trop, c'est trop, cela devient inacceptable, intolérable ! Il y a là une volonté délibéré d'asphyxier les syndicats par le blocage des ressources financières", déplorent-ils. Ils veulent donc qu'on mette fin à la situation le plus rapidement possible sous peine de "créer un facteur potentiel de perturbation de la paix sociale dans l'espace scolaire". "Le Sudes ne continuera guère à s'accommoder du retard récurrent dans le reversement et la gestion de plus en plus nébuleuse des check off au centre Peytavin", indiquent-ils avant d'inviter, "d'ores et déjà, tous les syndicats et leurs cadres intersyndicaux d'affiliation à la concertation pour une riposte vigoureuse au retard dans le reversement des check off à chaque fois que de besoin". Ils concluent, selon le journal, en relevant que "le ministre des Finances et celui du Budget porteraient l'entière responsabilité des crises qui résulteront des actes d'ostracisme et de discrimination injustes à l'égard des syndicats d'enseignants".






Hebergeur d'image